/ 50 ans des JO d'hiver de Grenoble

50 ans des Jeux Olympiques d'hiver de Grenoble

En 1968 ...

Grenoble va fêter en 2018 les 50 ans de ses Jeux Olympiques de 1968.

Cet événement a été un marqueur de la transformation de Grenoble, de la ville et des alentours, en termes urbains comme en termes d’infrastructures, des massifs montagneux et de leur physionomie. Grenoble elle-même a pris un nouveau visage, une nouvelle dimension. Cet événement a aussi lancé les sports d’hiver à grande échelle, dans une nouvelle dimension publique, de loisirs.

Les Jeux de 1968, c’est aussi une affaire de territoire, à l’échelle de la métropole et du département de l’Isère.

La modernité urbaine

Les Jeux Olympiques de 1968 ont vu évoluer Grenoble, en tant que ville et en tant qu’aire urbaine. La période olympique coïncide avec la transformation urbanistique de la ville, déjà engagée avant les JO à travers le plan Bernard (1962), mais accélérée et rendue encore plus visible grâce à l’événement.

Les Jeux Olympiques permettent de grands investissements, avec des constructions toujours présentes (le Palais des sports par exemple)… Une ville nouvelle émerge, une ville innovante et moderne par son style, avec la création de quartiers entiers et de nouveaux bâtiments : le parc Paul Mistral, l’avenue Marcelin Berthelot, la Maison de la culture (aujourd’hui MC2) et le quartier Malherbe, le Village Olympique (le cœur des JO), le secteur d’Alpexpo (lieu de la cérémonie d’ouverture, proche du stade olympique)…

La Ville de Grenoble et ses partenaires envisagent de mettre en place des parcours et visites scénarisées sur l’urbanisme et les bâtiments, resitués dans le contexte de 1968, dans la ville comme aux alentours (sites olympiques). 

Grenoble et les sports d’hiver

Grenoble, capitale des Alpes, au cœur des Alpes françaises, est le camp de base de cette évolution. Des fleurons mondiaux de l’économie montagnarde, affirmant un savoir-faire français inégalé, comme Pomagalski  ou Rossignol, entres autres, font parties des nouvelles légendes montagnardes. C’est le début de la conquête des cimes, de la grande histoire des téléphériques et téléportés (« du rail aux câbles »), du ski industriel. L’évolution du matériel, avec en premier lieu les skis, les textiles, le transport… ont lieu à cette période. Par la suite, d’autres grandes marques s’installent sur le territoire à l’image de Petzl, à Crolles.

Terre d’accueil, terre de sports

Le « Grand Grenoble », c’est la proximité des montagnes (Grenoble est une ville où on fait du ski), ce sont de nouveaux modes de vie à la grenobloise (Grenoble est une ville attractive, sportive, qui offre une réelle qualité de vie), pour les sports d’hiver mais aussi bien plus largement pour l’attrait de la montagne et l’ambiance de « ville à la montagne » que l’on peut ressentir dans toute la périphérie.

Avec les JO, Grenoble a encore renforcé son statut de terre d’accueil : de nombreux travailleurs sont venus construire Grenoble (dans le cadre de l’anniversaire, une exposition sera présentée à la maison de l’international), ceux qui y vivaient à cette époque ont vu la ville se transformer.

Une culture de l’innovation

Les Xe Jeux Olympiques d’hiver de Grenoble marquent l’avènement des manifestations sportives mondiales couvertes par les médias en direct. 1968 voit l’ouverture au monde par les médias, la télévision en couleurs, la 1ère retransmission TV chronométrée, le premier film de candidature (réalisé par Jacques Lesage, présentant notamment - grande nouveauté - le ski du jeudi avec les scolaires), les relations presse (un centre de presse est établi à Malherbe).

1968 marque également l’apparition de la première mascotte de l’histoire des jeux olympiques, le « Schuss », des premières médailles gravées, de l’installation d’une flamme olympique…

C’est aussi une période marquante en termes de rénovation graphique (Roger Excoffon révolutionne le graphisme de l’époque), d’art (1er symposium de sculpture).

Grenoble est une ville qui a inventé et innové lors des JO de 1968, et qui veut rester à la pointe. 

50 ans après ...

1968 - 2018 : la promesse grenobloise

Ces 50 ans sont l’occasion d’une célébration particulière avec les habitants et les jeunes, pour remettre l’esprit olympique au goût du jour, les sports de glisse et de neige, la culture… mais aussi pour montrer le visage actuel de Grenoble et laisser présager de son futur.

Si la ville a beaucoup changé, depuis 1968, certains questionnements sont similaires : comment adapter les comportements aux nouveaux besoins?  Comment faire face aux défis du temps, aux évolutions de l’opinion ? Comment s’adapter aux usages nouveaux, à la vitesse et à la nécessité de ne laisser personne au bord du chemin ? 

Cinquante ans après, les problèmes ont évolués, mais quelque chose se produit à nouveau, qui pousse les Grenoblois à envisager de nouveaux changements de modes de vie, une évolution, des innovations, de nouvelles façons de vivre…

Fêter les 50 ans des JO, c’est aussi renouveler la promesse de Grenoble, comme un clin d’œil de l’histoire.

Le cœur de cette célébration  se tiendra en février 2018, mois anniversaire au cours duquel de nombreux évènements sportifs et culturels, des rencontres, des débats, des visites seront proposés aux grenoblois et aux visiteurs de tous horizons.

La ville de Grenoble et l’ensemble des stations olympiques souhaitent donner la plus grande visibilité à cette célébration et réaffirmer la place de Grenoble au cœur des Alpes françaises.

Tout un territoire mobilisé pour la célébration

La célébration des 50 ans des Jeux Olympiques d’hiver de Grenoble a suscité une mobilisation générale, à la mesure l’ambition qu’elle porte et du symbole qu’elle incarne. 

L’ensemble des partenaires institutionnels, des acteurs sportifs et culturels s’est ainsi rassemblé autour de ce projet au service du  territoire, et en premier lieu, les stations et les sites olympiques.

  •  L’Alpe d’Huez
  • Alpexpo
  • Autrans-Méaudre
  • Chamrousse
  • Le Département de l’Isère
  • L’Education Nationale
  • Grenoble-Alpes Métropole
  • Saint-Nizier du Moucherotte
  • L’Université Grenoble Alpes
  • Villard-de-Lans 

Le CIO et le CNOSF accompagnent la célébration des 50 ans des jeux, en mobilisant leurs partenaires et leurs ressources. Ils seront présents le 6 février 2018 à Grenoble, jour anniversaire et date du lancement officiel par la ville de Grenoble des festivités au Palais des Sports.

Le territoire dans son ensemble est par ailleurs partie prenante de cet anniversaire à travers le monde économique (CCI, GEM), commerçant (Labelville) et le secteur touristique

Le programme

Si un temps fort est prévu en février 2018 à Grenoble et notamment une grande journée anniversaire le 6 février suivi de plusieurs semaines riches en événements autour du Palais des sports, la célébration des 50 ans des Jeux Olympiques d’hiver de Grenoble, c’est aussi une véritable saison olympique qui démarre dès septembre 2017 et s’achève au printemps 2018.

Cette année de célébration festive sera jalonnée d’évènements sportifs, culturels et patrimoniaux déployés sur l’ensemble du territoire et organisés par la Ville de Grenoble, ses partenaires institutionnels et de nombreux acteurs associatifs désireux de s’impliquer et soutenus par la ville.