/ / / Plan lecture 2025 - 18 mois pour bâtir les bibliothèques de demain

Plan lecture 2025 - 18 mois pour bâtir les bibliothèques de demain

Dans le prolongement du débat porté par nombre de Grenoblois concernant les bibliothèques, la Ville de Grenoble s’engage dans une réflexion approfondie sur l’avenir des bibliothèques et du réseau de lecture publique grenoblois. Une démarche qui mobilisera les professionnels du réseau et associera 18 mois durant habitants et usagers, afin de construire une vision partagée des bibliothèques de demain et d’investir pour leur développement.

Lecture publique : qu’est-ce que c’est ?

Permettre à tous d'accéder au livre et à la lecture et plus généralement aux supports de la connaissance et du savoir, c'est un principe éducatif fondamental. C'est pour cela que l'on parle de « lecture publique » : ce terme a été utilisé à partir de 1945, considérant que l'accès à la lecture était un enjeu d'instruction publique. A ce titre, la lecture publique s'adresse à tous, sans distinction d'âge, de condition sociale ou d'appartenance culturelle. Elle permet à chacun de se construire comme citoyen libre et éclairé (sources : bulletin des bibliothèques de France / définition de l'ENSSIB ).

Les premiers outils de la lecture publique, ce sont les bibliothèques. En France, on compte plus de 7000 bibliothèques et plus de 9000 points d'accès au livre. C'est le premier réseau culturel sur le territoire.
Lire, découvrir, apprendre, se rencontrer, débattre, se former, écouter de la musique, regarder des films, voir des expositions... Aujourd'hui, on peut faire beaucoup de choses dans les bibliothèques, fenêtres ouvertes sur la connaissance et la participation à la vie de la cité.

Pourquoi un plan lecture ? Pourquoi une consultation ?

L'interpellation citoyenne qui a posé la question du maintien de trois bibliothèques de quartier a aussi soulevé la question, plus vaste, de la lecture publique à Grenoble, dans un contexte économique difficile pour notre commune.

Un réseau dense de bibliothèques s'est développé dans notre ville depuis une quarantaine d'années. Depuis toutes ces années, l'offre en matière de lecture publique a évolué, les pratiques des usagers se sont profondément modifiées, la ville s'est transformée, la métropole est devenue une réalité.
Les bibliothèques se sont adaptées progressivement et constamment aux nouvelles pratiques, des investissements ont été réalisés de manière ciblée, la bibliothèque de Grenoble a été labellisée «Bibliothèque numérique de référence».

Il est cependant nécessaire de penser l'évolution de la lecture publique à Grenoble dans sa globalité, en tenant compte des attentes des habitants, des évolutions technologiques, des lieux de vie, des nouveaux services offerts dans les bibliothèques et de la perspective métropolitaine.

Considérant les attentes et les inquiétudes exprimées par les usagers des bibliothèques comme par nombre de Grenoblois, la ville de Grenoble adapte son calendrier politique et fait de l'enjeu de la lecture publique une priorité.

Devons-nous programmer la construction de nouvelles bibliothèques adaptées aux usages et aux pratiques ? Comment améliorer et moderniser le réseau ? Comment penser les bibliothèques de quartier ? Comment renforcer l'implication des usagers dans la vie des bibliothèques ? La Ville souhaite mettre en débat ces grands enjeux, en associant les habitants et les usagers dans le cadre d'une grande démarche de consultation.

Etape 3 (en cours) : Livre de propositions de la bibliothèque municipale

Suite aux précédentes étapes de la consultation présentée ci-dessus, la bibliothèque a rédigé un livre de propositions pour définir les services de la bibliothèque idéale et les investissements nécessaires à offrir à ses usagers. Les professionnels de la bibliothèque municipale ont identifié 58 actions pour faire vivre des bibliothèques pour tous les publics et toutes les lectures.

 

Trois réunions publiques auront lieu la semaine du 12 novembre pour débattre du livre de propositions et définir ensemble les priorités. Suite au débat public, le plan lecture sera finalisé puis proposé au Conseil municipal début 2019.

Etape 2 : Enquête sur les pratiques de lecture

Lire, découvrir, apprendre, se rencontrer, débattre, se former, écouter de la musique, regarder des films, voir des expositions...
Aujourd'hui, on peut faire beaucoup de choses dans les bibliothèques. L'offre en matière de lecture publique évolue et les pratiques des usagers se sont profondément modifiées.
Une grande enquête quantitative et qualitative sur les pratiques et attentes des habitants du bassin grenoblois (Grenoblois, non Grenoblois, usagers et non usagers du réseau) en matière de lecture publique a eu lieu du 18 avril au 5 mai 2018. 

Cette enquête a été menée par le cabinet TMO Régions, un cabinet d'études spécialisé dans le domaine de l'action publique. Il collabore régulièrement avec le ministère de la culture dans le domaine des politiques de la lecture et a notamment réalisé l'étude nationale « Publics et usages des bibliothèques municipales en 2016 ». Il accompagne également les collectivités territoriales dans le cadre de l'évaluation des politiques culturelles.

Les résultats de l'enquête sont présentés sous forme de cinq documents :

Etape 1 : Accès à l’information

Pour envisager des pistes d'évolution de la lecture publique à Grenoble, il est nécessaire de partager l'état des lieux du réseau d'aujourd'hui. Le 11 décembre 2017, la Ville a rendu public un document qui présente des données chiffrées consolidées sur la Bibliothèque municipale de Grenoble : combien d'inscrits ? combien de documents ? quel budget ? quelle fréquentation ? quel positionnement au regard de villes de taille comparable ? L'ensemble de ces informations, et bien d'autres, figurent dans le document "Bibliothèque Municipale Grenoble - Présentation du réseau".

Le calendrier

Voir l'image en grand

Vous et la lecture publique
























Ma participation à la vie du réseau de lecture publique




Vous avez des questions, des remarques…

La Ville de Grenoble vous apportera une réponse par e-mail ou courrier (pensez à bien renseigner vos coordonnées) ; les réponses aux questions fréquemment posées seront publiées sur cette page.

* Champs obligatoires