menu contenu rechercher
dim. 4 déc. 2016 | | Voilé -0.1° / 9.4° | air Indice de pollution : 6/10 | accès MonGrenoble S'identifier Créer un compte

/ / / De la gare au pôle d'échanges Grenoble Gares

De la gare au pôle d'échanges Grenoble Gares

Afin de relever le défi de la modernisation et ainsi répondre à l'évolution du nombre de voyageurs et de leurs usages, le réaménagement du pôle d'échanges Grenoble Gares est en marche.

Aujourd'hui, la gare de Grenoble est le résultat d'une succession d'aménagements. Ré-imaginé en 1968 pour accueillir les Jeux Olympiques, puis agrémenté de la gare routière et de la première ligne de tramway en 1986, cet équipement n'est plus adapté aux usages actuels. Il ne peut plus accueillir le nombre grandissant de voyageurs, les connexions entre les modes de transports doivent être améliorées et l'ensemble mieux intégré dans son environnement. Pourtant, ce pôle d'échanges est appelé à fonctionner comme un véritable lieu de vie, jonction entre des quartiers en plein essor (Presqu'île, Centre-ville, Europole/Berriat...) et une offre de transports urbains en développement (prolongation Tram ligne B, future ligne E...). L'ensemble des partenaires a décidé de développer, moderniser et réaménager le pôle d'échanges Grenoble Gares dès 2014 avec une première échéance en 2017. Les informations qui suivent sont susceptibles d'évoluer suite au travail des différents comités de validation.

* l'État, la Région Rhône-Alpes, le Département de l'Isère, la Communauté d'Agglomération Grenoble Alpes Métropole, le SMTC, la Ville de Grenoble, Réseau Ferré de France et la SNCF.

Les objectifs du projet

  • Augmenter la capacité d'accueil du Pôle d'Échanges Grenoble Gares
  • Rendre plus simple et plus accessible l'usage des modes de transport « doux »
  • Faciliter le passage d'un mode de transport à un autre (intermodalité)
  • Intégrer la gare dans la ville en la connectant aux quartiers qui l'entourent
  • Moderniser la gare et l'adapter aux attentes des voyageurs d'aujourd'hui et de demain en développant les services aux voyageurs

De plus, RFF envisage l'augmentation de la capacité des voies afin de favoriser la fluidité et augmenter la qualité de service des trains.

Le programme

Ce projet comporte plusieurs opérations dont le pilotage a été confié à Gares et Connexions, branche de la SNCF. La Ville de Grenoble conserve en direct la maîtrise d'ouvrage des travaux du parking Europole-Schuman et des voiries.

Augmenter la capacité d'accueil du Pôle d'Echanges Grenoble Gares

  • Réaménagement de l'actuel bâtiment voyageur en libérant les espaces, en améliorant la visibilité des services et en installant un escalier mécanique depuis le passage souterrain central
  • Construction d'une nouvelle entrée gare côté Europole-Schuman
  • Démolition de la gare routière actuelle puis reconstruction d'un bâtiment neuf aligné sur le bâtiment de la gare ferroviaire

Priorité donnée aux modes "doux"

  • Agrandissement et végétalisation du parvis côté Gueymard
  • Pour compléter l'offre, construction de deux "silos à vélos" (coté Schuman et côté Gueymard) afin de porter la capacité de stationnement à 2000 places.
  • Stations taxis prévues à chaque entrée (Gueymard et Schuman).
  • Hors projet du Pôle d'Echange, à terme, côté Gueymard, création d'une nouvelle station pour le tram ligne B (extension de la ligne B).

Faciliter le passage d'un mode de transport à un autre (intermodalité)

  • Création d'un cheminement piéton couvert d'environ 200 mètres d'une extrémité à l'autre du pôle d'échange entre le parking voitures situé au nord et l'actuelle station de tram A et B,
  • Espace de vente commun à tous les transporteurs locaux : TER, tram, bus...
  • Mise en place d'une signalétique adaptée et d'informations sur les différents modes de transports dans les espaces d'attente
  • Accès aux différents modes de transports des deux côtés de la gare
  • Offre de parkings voiture : dans le parking nord et dans la contre-allée côté Gueymard, dans le parking souterrain Europole-Schuman. Ces parkings de courte et de longue durées seront payants.
  • Stationnement des véhicules de location dans le parking Europole-Schuman

Améliorer l'accès

Une attention particulière sera apportée au traitement des cheminements d'accès aux différents sites de la gare

Le prolongement du passage souterrain sud permettra de mieux desservir les quais

Dans le hall, un nouvel escalier mécanique desservira le souterrain central.

Au niveau accessibilité : le nouveau pôle d'échange sera doté de bandes de guidage et de balises sonores pour les malvoyants. L'accessibilité des services sera améliorée. Des places de stationnement PMR seront prévues de part et d'autre du pôle d'échange.

Garantir plus de confort en gare et plus de services aux voyageurs

Les gares sont conçues comme des lieux de vie et de services. Le confort est ainsi un élément essentiel pris en compte dans la programmation de ces équipements intégrés dans la ville. Le programme est en cours d'étude mais plusieurs éléments ont été envisagés :

  • multiplication des points d'information voyageurs,
  • augmentation du nombre de places assises réparties dans les espaces publics,
  • offre d'un espace multi-services avec toilettes rénovées, accessibles PMR, objets trouvés et relais colis, création d'un point Tourisme, surfaces à destination commerciale, dont la vocation n'est pas encore définie, ...

Le projet en images

Plan masse du projet - Gare de Grenoble

Hall d'accueil des voyageurs - Gare de Grenoble

La Maison du vélo - Gare de Grenoble

Nouvelle organisation du stationnement - Gare de Grenoble

Nouvelle entrée - Gare de Grenoble

Passerelle souterraine - Gare de Grenoble

Bâtiment de la gare routière

Les silos à vélos - Gare de Grenoble

Côté gare routière - Gare de Grenoble