Les effectifs scolaires

L’évolution des effectifs scolaires est l’objet de toute l’attention de la municipalité. Anticiper l’évolution des effectifs scolaires pour être en capacité d’accueillir correctement tous les jeunes Grenoblois est une des préoccupations majeures des élus.

Après une baisse pendant près de vingt ans, le nombre d'élèves scolarisés augmente de manière régulière depuis 2006 passant ainsi de 11 500 élèves en septembre 2010 à 13 177 à la rentrée 2016, soit 1700 élèves supplémentaires en six ans. Pour assurer l'accueil des élèves, un certains nombre d'aménagements et de dispositifs sont nécessaires.

Les données relatives aux effectifs scolaires sont rendues publiques afin de les partager avec l'ensemble de la population Grenobloise et les acteurs des communautés éducatives.

Une réunion initiale d'information et d'échanges sur ces données ainsi que sur les zones à enjeux a eu lieu début juillet 2014 à l'Hôtel de Ville. Près de 90 personnes dont des représentants de parents d'élèves, des enseignants, des directeurs d'établissements et des représentants des unions de quartiers étaient conviés. L'objectif de cette première étape de concertation était d'informer le public présent de l'état des lieux des effectifs scolaires à Grenoble et des sites à enjeux qui demanderont des mesures spécifiques dans les années à venir.

Depuis juillet 2014, la ville a travaillé sur différents scénarios dans les secteurs identifiés à enjeux pour répondre de façon pérenne à l’augmentation des effectifs. Elle a aussi élaboré des réponses aux prévisions d’ouverture de classes à compter de la rentrée 2015, dans l’attente de ces scénarios définitifs.

Ce travail a fait l’objet de nombreuses réunions avec les inspectrices d’académie, les directeurs d’écoles, les équipes enseignantes, les parents d’élèves et les unions de quartier.

Un an après, F.Malbet a présenté le fruit de ce travail de concertation à l’ensemble de la communauté éducative lors d’une réunion de bilan le 2 Juillet 2015 à la Maison des Associations

Le 21 septembre 2015, le Conseil municipal a délibéré sur la prospective scolaire, signal d’un engagement fort en faveur de l’accueil des enfants