menu contenu rechercher
dim. 4 déc. 2016 | | Voilé -0.1° / 9.4° | air Indice de pollution : 6/10 | accès MonGrenoble S'identifier Créer un compte

/ / / Mistral / Lys Rouge : une rénovation urbaine et sociale

Mistral / Lys Rouge : une rénovation urbaine et sociale

L'emploi et le développement sont au coeur du projet de rénovation du quartier Mistral, engagé depuis 2001. Les habitants, au travers de réunions publiques, de rencontres ou de groupes de travail, ont largement contribué à l'élaboration des aménagements de leur quartier, et cela, à chaque nouvelle étape du projet.

Juillet 2016 : où en est-on ?

Le relogement des habitants de la barre Anatole France est en cours. Environ 40% des habitants restent à reloger avant la démolition prévue à la fin du printemps 2017, qui contribuera à ouvrir l'espace et relier le quartier vers l'extérieur.
De nouvelles activités se sont installées sur l'îlot voisin à l'image de La Pousada, un des acteurs majeurs de l'économie sociale et solidaire sur le territoire grenoblois. Cette pépinière d'entreprises a inauguré ses nouveaux locaux au début du mois de juin au sein du nouveau bâtiment « Artis » Mistral, situé rue Anatole France, derrière l'Institut Saint-Martin de formation aux métiers de la santé.

Le nouveau centre de santé Mistral a quant à lui ouvert ses portes début juillet. Il est désormais installé au rez-de-chaussée du « Onze d'Or », un nouveau bâtiment d'Actis ayant accueilli 38 nouveaux logements en juin dernier.

Actis lancera prochainement la réhabilitation du quartier du Lys Rouge, soit 125 logements, ainsi que la réhabilitation des 3 tours de Mistral comptabilisant près de 200 logements. Ce chantier se déroulera sur 2 à 3 ans et devrait démarrer cet hiver.

Les discussions sont toujours en cours sur la zone d'activité Bachelard à l'endroit des barres Strauss et différents projets sont à l'étude.

Enfin, l'EPARECA (Etablissement public national d'aménagement et de restructuration des espaces commerciaux et artisanaux) et la Caisse des Dépôts ont validé le projet d'un pôle commercial au sein de l'ancien Lidl, à l'angle de de la rue Anatole France et de l'avenue Rhin et Danube. Les discussions sont en cours et son ouverture prévue au printemps 2018.

D'un point de vue prospectif, pour les 10 années à venir, les discussions avec l'ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine) sont bien engagées. Le protocole de préfiguration de la future convention ANRU a été présenté en juin dernier par Eric Piolle, Maire de Grenoble et Christophe Ferrari, Président de Grenoble-Alpes Métropole et devrait aboutir à sa signature d'ici un an. Cette convention portera sur divers financements : réhabilitation du parc existant du quartier Mistral, démolitions complémentaires, création de nouveaux logements, mise en place de résidentialisation... un nouveau projet pour des logements plus apaisés et des espaces publics de qualité.

Mars 2015, les avancées

Le conseil municipal du lundi 23 mars a validé l'avenant ANRU n°4 portant sur la démolition de la barre Anatole France et la transformation de l'îlot Vaucanson. Le relogement a commencé et durera environ 2 ans. La réunion publique du 3 mars 2015 a tracé les contours de cette opération.

En 2015 les 3 Tours (soit environ 200 logements) et le Lys-Rouge (soit environ 120 logements) feront l'objet d'une étude en vue d'une réhabilitation dès 2016.

La livraison du bâtiment de la Foncière (35 logements) est prévue en juin 2015.

Le chantier du Centre de Santé (y compris les 38 logements Actis) se poursuit et sera livré comme prévu au 1er trimestre 2016.

Le chantier Artis qui accueillera les nouveaux locaux de la Pousada et d'autres associations liées à l'Economie Sociale et Solidaire a démarré. Le parking Vaucanson est transféré vers l'emplacement de l'ancienne école Mistral.

Les objectifs du projet

  • Diversifier l'habitat
  • Développer l'activité économique et la formation professionnelle
  • Implanter de nouveaux équipements et commerces fédérateurs
  • Requalifier les espaces publics structurants
  • Développer les liaisons avec les autres quartiers et notamment les Eaux-Claires
  • Améliorer l'accès aux transports

Le programme

Le logement et l'habitat

Démolition de 280 logements : les barres Strauss et les petits immeubles du Drac

Rénovation de 200 logements sociaux

Construction de 330 logements dont 30% en locatif social

Construction de 80 logements étudiants au sein de 18 appartements en colocation. Projet mené en partenarait avec l'AFEV : les étudiants sont logés à des tarifs préférentiels en contre partie ils doivent avoir un projet de lien social dans le quartier.

Les équipements

12 équipements publics sont sortis de terre : comme, entre autres la Maison des Habitants qui regroupe l'antenne-mairie, une annexe du CCAS et des services du Conseil Départemental de l'Isère, le Plateau, équipement sportif et de loisirs pour les jeunes de 10 à 20 ans, et la Maison des Enfants.

9 équipements ont été réhabillités dont le gymnase Ampère et l'école Anatole France.

Restructuration du collège Aimé Césaire de 35700 m² à 13000m² au sol qui accueille aujourd'hui 429 élèves provenant de Mistral et du secteur 3. Il développe un pôle d'excellence en sports et langues.

Rénovation complète du lycée Vaucanson par la Région Rhône-Alpes.

L'activité économique

L'implantation et l'ouverture en septembre 2010 d'un Institut de Formation aux Soins Infirmiers et du Greta BTP (ouvert en janvier 2011) contribuent à la réussite des volets économique et social de l'opération. Ces deux structures drainent près de 2000 personnes par an (salariés, stagiaires, étudiants, ... Elles contribuent au développement économique du quartier Mistral-Eaux Claires.

Réalisation d'une pépinière d'entreprises et d'un hôtel d'activités d'économie sociale et solidaire à l'espace Vaucanson (avec l'association La Pousada). En 2016, la pépinière et l'hôtel d'activités seront hébergés dans un nouveau bâtiment, Artis2.

La zone d'activités Bachelard à vocation artisanale verra le jour dès 2016 à l'emplacement des anciennes barres Strauss.

Un projet primé

Lauréat 2001 des 50 succès du Programme National de Rénovation Urbaine

Lauréat 2011 de la Qualité urbaine, architecturale et paysagère de l'ANRU