menu contenu rechercher
dim. 4 déc. 2016 | | Dégagé -0.5° / 10° | air Indice de pollution : 6/10 | accès MonGrenoble S'identifier Créer un compte

Innsbruck

Lorsque Grenoble eut à organiser les Jeux Olympiques d'Hiver de 1968, elle se rapprocha d'Innsbruck, ville hôte des Jeux d'Hiver de 1964, qui se trouve comme elle, lovée dans un splendide écrin montagneux.

Identité

Innsbruck (Autriche)
121 000 habitants
Jumelage : 1963

Le dynamisme et le pouvoir d'attractivité régionale d'Innsbruck (capitale du Land du Tyrol) sont en partie dus au tourisme, à son université et à ses congrès. Elle dispose de deux funiculaires urbains à l'instar du téléphérique de la Bastille.

Le jumelage avec la ville d'Innsbruck a été signé en 1963 par A. Michallon. Les Jeux Olympiques sont à l'origine de ce rapprochement.

Le jumelage est principalement axé autour de la pratique et l'aménagement de la montagne. Innsbruck et Grenoble organisent alternativement le salon de la montagne : Mountain Planet à Grenoble (années paires), Interalpin d'Innsbruck (années impaires).

Grenoble a donné le nom d'avenue d'Innsbruck à une voie menant au quartier du Village Olympique.

Les relations entre les deux villes ne s'appuient ni sur l'existence de comités de jumelage, ni sur des associations. Les échanges sont avant tout initiés par les deux municipalités. Innsbruck n'a pas de direction des relations internationales, cette thématique dépend directement du Maire. Une nouvelle dynamique a été relancée en 2014 et 2015 autour notamment de la culture et de l'habitat durable.