menu contenu rechercher
ven. 9 déc. 2016 | | Dégagé 0.4° / 11.6° | air Indice de pollution : 7/10 | accès MonGrenoble S'identifier Créer un compte

Le conseil municipal du 14 avril 2014

Retour sur les temps forts du conseil municipal du 14 avril 2014 au cours duquel 57 délibérations ont été soumises au vote.

La vidéo

Le Conseil Municipal réduit de 25% le montant des indemnités ...

... et supprime les jetons de présence dans les organismes extérieurs.

Lors de la tenue du premier conseil municipal du mandat 2014-2020, la majorité a adopté, par 42 voix contre 17, la baisse de 25% des indemnités attribuées aux élus de la ville de Grenoble et la suppression des jetons de présence dans les organismes extérieurs.

Engagement (n°19) pris devant les Grenoblois, cette délibération était proposée par Eric Piolle et le groupe « Rassemblement Citoyen de la Gauche et des Écologistes ».

Au lendemain des élections municipales de mars 2008, les indemnités avaient en effet été augmentées de 25%.

L'enveloppe globale allouée aux indemnités passe ainsi de 1 155 000€ à 864 000 € (-25%), et libère près de 300 000 € par an.

L'effort des baisses pèse d'abord sur les élus les mieux indemnisés : le maire (- 23%) et ses adjoints (- 19%). Il protège les conseillers municipaux avec délégation (-9%) et sans délégation (indemnités de 304 € inchangées), pour la majorité comme pour l'opposition.

Voir l'image en grand


« Les règles qui s'appliquent à la vie de monsieur et madame tout-le-monde doivent aussi s'appliquer à la vie publique. Dans la vraie vie, une augmentation de 25%, telle que celle attribuée en 2008 par l'ancien maire à l'ensemble de sa majorité, cela n'existe pas. Nous avons pris cet engagement devant les Grenoblois, ce premier conseil municipal est pour nous l'occasion de placer le mandat qui s'ouvre sous le signe de la démocratie renouvelée, de la responsabilité et de la transparence. On l'a dit, aujourd'hui on le fait ! » a déclaré le maire au cours de la séance.


Autre engagement pris devant les Grenoblois, Eric Piolle et la majorité municipale ont mis fin aux jetons de présence et aux avantages en nature dont bénéficiaient certains élus représentant la municipalité dans les organismes extérieurs.


Par ailleurs, les indemnités de présidence de la compagnie de chauffage (CCIAG), de Gaz et Électricité de Grenoble, des sociétés d'aménagements, etc. sont désormais limitées à 500€ (jusque-là, elles allaient jusqu'à de 750 € à 1 000 €).


Après la retransmission en direct du conseil municipal (engagement n°14), c'est donc un nouvel engagement pris devant les Grenoblois et porté par Eric Piolle et le Rassemblement qui, hier soir, a été réalisé.