/ / / Appel à projets Jeunesse III

Appel à projets Jeunesse III

Jeunesse et coopération décentralisée

Le gouvernement vient de lancer un nouvel appel à projets en soutien à la coopération décentralisée dans le domaine de la jeunesse. Cet appel à projets baptisé "Jeunesse III", faisant suite aux appels à projets "Mobilité internationale des jeunes" et "Jeunesse II" lancés par le MAEDI, vise à soutenir "les projets de coopération décentralisée dans les domaines de la formation professionnelle des jeunes et de la mobilité européenne et internationale dans le cadre du volontariat".

L’appel à projets s’adresse aux collectivités territoriales françaises et à leurs groupements dans le cadre d’un partenariat de coopération décentralisée avec des autorités locales étrangères.

Dans tous les cas, la maîtrise d’ouvrage doit être assurée par une ou plusieurs collectivités territoriales françaises ou groupements. La maîtrise d’œuvre peut être déléguée, par exemple, à une association, un établissement de formation (technique, agricole, du domaine de l’animation socio-culturelle et sportive, etc.), un centre de formation des apprentis, une entreprise ou une fondation d’entreprise. Toutefois, le projet doit impliquer directement les collectivités territoriales partenaires dans leurs compétences ou leurs capacités à mobiliser les acteurs de leurs territoires en partenariat avec une autre autorité locale. Un projet ne peut être retenu si la collectivité qui le soumet ne joue qu’un rôle de bailleur pour des actions de coopération. Le pilotage des projets retenus devra clairement relever des élus des collectivités territoriales partenaires.

Les projets, portant sur une durée de 12 à 24 mois, devront s’adresser avant tout aux jeunes et les intégrer au sein du projet de coopération décentralisée. Les volontaires et les jeunes en formation professionnelle devront être encadrés et suivis tout au long de leur expérience à l’international qui devra pouvoir être valorisée à leur retour auprès des acteurs du territoire (entreprises, établissements scolaires, lycées, universités, associations, etc.).

 

En pratique