/ / Grenoble labelisée "Ville d'Art et d'Histoire"

Grenoble labelisée "Ville d'Art et d'Histoire"

Ville émancipatrice | Grenoble Culture(s)

Publié le 11/09/2017

Le label « Ville d’art et d’histoire » est délivré par le Ministère de la culture. Il associe par une convention la Ville de Grenoble, le département de l’Isère et l’Office du tourisme Grenoble-Alpes Métropole.

Cette labellisation comprend plusieurs volets :

  • Valoriser le patrimoine et promouvoir la qualité architecturale

- Faciliter la lecture et la compréhension de la diversité des patrimoines du territoire grenoblois, paysager, architectural, artistique, immatériel, en améliorant l’accès aux connaissances, notamment par les outils numériques, en impliquant les citoyens, les acteurs et en suscitant leur participation à l’enrichissement des ressources documentaires ;

- Coordonner les acteurs, en assurant les échanges entre partenaires, en se faisant le relais des initiatives associatives, en facilitant l’organisation d’actions et de projets communs, en suscitant des recherches nouvelles ;

- Promouvoir une culture urbaine et architecturale commune, en renforçant le dialogue avec l’Etat, en sensibilisant les habitants à la réglementation (sites remarquables, protection des monuments historiques, règles d’aménagement…), en organisant des actions spécifiques en direction des professionnels et élus.

  • Développer une politique des publics

- Sensibiliser les habitants, les professionnels et les élus à leur environnement architectural et paysager, afin qu’ils deviennent des acteurs à part entière de la mise en valeur du patrimoine et de la promotion de la qualité architecturale de leur environnement quotidien.

- Initier le public jeune à l’architecture et au patrimoine dans leurs différents temps de vie - la Ville de Grenoble, le Département de l’Isère et l’Office du tourisme Grenoble-Alpes Métropole et divers acteurs du territoire mettent déjà en oeuvre de nombreuses actions qu’il s’agira de coordonner et d’articuler avec l’Education nationale notamment ;

- Accueillir le public touristique en développant l’offre déjà existante.

  • Les moyens

- Un personnel qualifié
Un animateur de l’architecture et du patrimoine sera recruté par la Ville de Grenoble dans les prochains mois (un concours sera organisé spécifiquement à cette fin). Il assurera la coordination de l’ensemble de la démarche. Le Label impose de recourir exclusivement à des guides-conférenciers qualifiés : l’Office du tourisme répond déjà à cette exigence. L’animateur du patrimoine sera responsable de la qualité scientifique des contenus proposés. Des référents « accueil des publics » dans les institutions municipales et à l’Office du tourisme. Des intervenants extérieurs lorsque des actions spécifiques le nécessitent (artistes, artisans, photographes, paysagistes, architectes…)

- Un Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine (CIAP) qui est :

- pour la collectivité, un lieu d’information et de présentation des enjeux de l’évolution architecturale, urbaine et paysagère de la ville ;
- pour les habitants, un lieu de rencontre et d’information sur les activités de valorisation du patrimoine et les projets urbains et paysagers ;
- pour les touristes, un espace d’information donnant les clés de lecture de la ville ;
- pour les jeunes, un support pédagogique dans le cadre des ateliers d’architecture et du patrimoine.
Lieu de ressources et de débat, le CIAP présentera une exposition permanente didactique sur l’évolution de la ville et les principales caractéristiques de son architecture et de son patrimoine. Il développera une scénographie originale de manière à mieux faire comprendre la ville aux visiteurs, à susciter leur curiosité et leur envie de découvrir plus avant les différents aspects de l’identité de la Ville d’art et d’histoire. Des expositions temporaires et des conférences prenant en compte l’actualité de l’architecture et du patrimoine y seront régulièrement organisées.
La programmation du CIAP est établie dans les cinq années qui suivent la signature de la convention, sa localisation et son projet scientifique et culturel sont définis en concertation avec l’Etat. À Grenoble, la Plateforme offre actuellement une préfiguration du futur CIAP par les nombreuses activités déjà développées ou en cours de développement auprès des professionnels, des habitants et des touristes.

- Communication, diffusion et promotion de l’architecture et du patrimoine

- Publications sur l’architecture et le patrimoine : dépliants, fiches thématiques, brochures, guides… - Site internet grenoble-patrimoine.fr (mise en service au premier semestre 2018) - Supports adaptés à destination des jeunes publics, outils pédagogiques, livrets, documents à destination des enseignants ; documents spécifiques à destination des publics en situation de handicap…

  • Un partenariat permanent

La mise en oeuvre du label s’inscrit dans un partenariat permanent avec le Ministère de la culture et la direction régionale des affaires culturelles Auvergne-Rhône-Alpes. La convention fait l’objet d’une renégociation tous les dix ans.

Label Ville d’art et d’histoire en chiffres :

  • 167 territoires labellisés dont 109 Villes > En savoir plus sur le Label
  • Une démarche concertée : DRAC, Département de l’Isère, Office du tourisme, Académie de Grenoble/ DSDEN, 40 associations oeuvrant dans le champ du patrimoine, et les habitants
  • Un conseil scientifique rassemblé tous les 2 mois environ, depuis trois ans