/ / Budget participatif : résultat de la phase d’instruction

Budget participatif : résultat de la phase d’instruction

Budget participatif

Publié le 11/09/2017

Après instruction par les services de la Ville et de la Métropole, 25 projets sont soumis au vote des Grenoblois. 7 projets n’ont finalement pas été retenus. Pourquoi ?

Trois Gros projets

  • Vertical palace : Salle indoor pour pratiquer les sports verticaux et aériens
  • Réaménagement du parc de l'Alliance et création d'un "Café des Familles"
  • Bancs en escalier adossés au Quai Perrière

Ces projets ne sont pas soumis au vote car leur coût dépasse l'enveloppe maximale de 400 000 euros prévue dans le cadre du Budget participatif.

Quatre Petits Projets

  • Ouvrir la 3ème montée pédestre entre le Fort du Rabot et le sommet de la Bastille
    Lors de l'instruction, il s'est avéré que le coût de fonctionnement de ce projet était trop élevé (supérieur au 5% du coût de la réalisation possible).
  • Elargissement de la terrasse en plein air du restaurant d'insertion l'Arbre Fruité
    Ce projet porté par une habitante ne peut être soumis au vote en raison de la nature de la structure bénéficiaire.
  • Aménagement d'un lieu de convivialité à la Bajatière
    Le terrain sur lequel était proposé ce projet s'est avéré non approprié suite à une étude des sols. Le porteur de projet a souhaité retirer son projet.
  • Sécurisation du Carrefour Berriat-Sémard
    L'instruction a fait apparaître que seule une partie du projet initial était réalisable dans le cadre du budget participatif. Le porteur n'a pas souhaité que le projet soit soumis au vote.

Des projets sont passés du statut de Petits à Gros projets : Pourquoi ?

A l'issue de l'instruction, trois projets initialement classés dans la catégorie petit projet dépassent finalement le seuil de 200 000. Ils ont donc changé de catégorie avec l'accord des porteurs de projet.

  • Skate Parc : De 7 à 77 ans, tous à vos roulettes
  • Le lieu des habitant-e-s de la rue et de la ville
  • Réhabiliter la friche la Bifurk avec un café culturel

Un projet est passé du statut de Gros à Petit projet : Pourquoi ?

Le projet « les bio-déchets : Une mine d'or » avait été évalué avant la Ruche comme un projet à plus de 200 000 euros. L'instruction a mis en avant un coût moindre : 90 000 euros. Vous le retrouvez donc dans la catégorie des petits projets.