Réduction des risques d'alcool et autres substances psychoactives en milieu festif

Réduction des risques d'alcool et autres substances psychoactives en milieu festif

Prévenir, limiter les prises de risques d'alcool des jeunes en contexte festif et trouver des outils de prise de conscience.

Grenoble-Alpes Métropole rassemble 450 000 habitants répartis dans 49 villes et villages. 

Son territoire couvre une grande diversité de communes, urbaines ou rurales et de tailles différentes. Territoire attractif à plus d’un titre, la métropole grenobloise attire notamment un grand nombre d’étudiants grâce à une Université renommée. On compte ainsi pas moins de 53 000 étudiants, ce qui représente 12% de la population. Sa géographie fait apparaitre l’importance d’un centre urbain dense autour de la Ville de Grenoble composé des grandes communes de la première couronne : Echirolles, Fontaine, Saint Martin d’Hères. La Métropole comporte par ailleurs un maillage de lieux festifs divers.

La Ville de Grenoble, commune de 160 779 habitants, est caractérisée par :

  • une forte représentation des jeunes habitants de 15 à 29 ans, représentant 30,4% de la population grenobloise ;
  • une forte représentation du public étudiant fréquentant le centre-ville (environ 65 000 étudiants à l’Université Grenoble Alpes) ;
  • une importante vie culturelle et festive tout au long de l’année, marquée notamment par l’organisation de nombreuses manifestations culturelles et festives en plein air ou en salle tout au long de l’année.

Dans ce contexte, différents phénomènes sont observés:

  • consommation de substances psychoactives
  • banalisation de cette consommation se déroulant sur l’espace public (centre-ville, parcs) et lors de temps forts (fêtes et événements divers,…)
  • méconnaissance des impacts de la consommation sur la santé

Depuis 2017, le service Promotion de la Santé de la Ville de Grenoble porte cet appel à projets, qui évolue sur le plan partenarial avec un co-pilotage du service Cohésion Sociale et Politique de la Ville de la Métropole et les soutiens de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et les conduites addictives (Mildeca) départementale et possiblement de l’Agence régionale de santé (ARS).

Cet appel à projets vise à interpeller un ou plusieurs acteurs associatifs pour mener des actions d’aller-vers dans une approche de réduction des risques liés à ces consommations d’alcool et autres substances psychoactives ponctuelles importantes.

Cet appel à projets s'adresse aux associations à but non lucratif ou structures publiques.

 

En pratique