Suivre et améliorer la qualité de l'air

Atmo Auvergne Rhône-Alpes, association agréée de surveillance de la qualité de l’air calcule et publie chaque jour un indicateur de la qualité de l’air appelé indice Atmo.

Qu'est-ce que l'indice Atmo ?

L'indice Atmo permet de transmettre une information complète, en tout point du territoire, sur la qualité de l'air et ses impacts sur la santé : il est calculé à partir des concentrations dans l'air de polluants réglementés tels le dioxyde d'azote (émis majoritairement par le trafic routier), les particules fines PM10 et PM 2,5 (émises notamment par le chauffage, le trafic et l'industrie), l'ozone et le dioxyde de soufre. L'indice Atmo a évolué au 1er janvier 2021 : les PM 2,5 sont ajoutées au calcul et les seuils sont abaissés pour s'aligner sur ceux de l'indice européen ; il est calculé sur toutes les communes du territoire sur la base de modélisations quotidiennes intégrant les données mesurées aux stations, les sources de pollution et la météo.

Atmo Auvergne Rhône-Alpes, association agréée pour la surveillance de la qualité de l'air

Quel lien avec les alertes pollution ?

L’indice Atmo apporte une information quotidienne sur l’état de la qualité de l’air, il ne se substitue pas à l’outil de gestion des pics de pollution ; en effet, les seuils de ce nouvel indice et ceux des dispositifs préfectoraux ne sont pas mis en cohérence à ce jour ; ainsi, il pourra y avoir la survenue de jours « mauvais » sans déclenchement d’un dispositif préfectoral qui s’établit sur plusieurs paramètres, tels la surface et le nombre d’habitants concernés par un dépassement de seuils, les prévisions concernant l’évolution des concentrations (amélioration ou aggravation), la durée prévue du dépassement...

Atmo Auvergne Rhône-Alpes est l’organisme agréé qui transmet au préfet une fiche d'aide à la décision pour préconiser l'activation de la procédure préfectorale en cas de dépassement des seuils réglementaires par certains polluants.

La Ville de Grenoble et la Métro agissent en faveur de la qualité de l’air

Actions menées en interne à la Ville de Grenoble :

  • Optimisation de la flotte de véhicules de la Ville et renouvellement pour des véhicules gaz et électriques : d’ici 2025, plus de la moitié du parc de véhicules de la Ville aura été renouvelé pour se conformer à la zone à faibles émissions et contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air.
  • Formation à l'éco-conduite
  • Création d'une flotte de 700 vélos de service pour les agents
  • Mise en place d'un plan de mobilité avec Metromobilité
  • Déploiement du télétravail pour les agents
  • Documents de planification qui intègrent les enjeux de la qualité de l'air dans leurs plans d'action : Plan municipal de santé et Plan Climat Air Energie qui a permis à la Ville d'obtenir le label européen Cit'ergie, reconnaissance de la qualité des politiques air-énergie de la collectivité