Ravalements

Depuis plus de 10 ans, la collectivité s’est engagée dans des campagnes de ravalement obligatoires, afin de mettre en valeur le patrimoine, d’embellir la ville et d’améliorer le cadre de vie des habitants. Ces campagnes sont encadrées par des délibérations.

Campagnes de ravalement : comment ça marche ?

Les campagnes de ravalement sont définies en fonction des projets structurants du territoire telles que l'aménagement du tramway (cours Jean Jaurès), l'avènement d'un nouveau pôle gare (avenue Alsace Lorraine) ou encore la revitalisation du centre-ville (rue Saint-Jacques, rue de la Poste...).
Ainsi, les prochaines campagnes envisagées cibleront le centre ancien, dans la continuité des aménagements Cœur de ville, cœur de Métropole, puis se prolongeront dans un second temps vers le secteur Championnet.

Les étapes d'une campagne de ravalement :

  • Étape 1 : réalisation d'un cahier des charges colorimétrique. Cette étude, réalisée par un cabinet spécialisée, est basée sur l'analyse des images d'archives, associés à l'étude des typologies architecturales. Le nuancier proposé est ainsi adapté au quartier, à ses formes architecturales, pour que l'ensemble soit harmonieux dans son environnement urbain et paysager.
  • Étape 2 :  repérage par la Ville des immeubles à inscrire dans l'arrêté. Des fiches techniques sont réalisées, qui caractérisent l'état sanitaire des façades et les préconisations à respecter.
  • Étape 3 : les syndics de copropriétés concernées par l'arrêté sont ensuite contactés et une réunion publique est organisée pour expliquer le cadre de la campagne.
  • Étape 4 : après la rédaction de l'arrêté, la campagne est lancée. La Ville assure tout au long du processus un suivi technique et administratif des dossiers.
  • Étape 5 : après un temps consacré aux études et à la recherche préalable, la Ville laisse 5 ans aux copropriétés pour effectuer les travaux de ravalement.

Télécharger la carte des ravalements obligatoires

Ravalement et isolation par l'extérieur

Depuis le 1er janvier 2017, tous les travaux de ravalements importants (sur plus de 50% de la surface de la façade) doivent faire l'objet de travaux d'isolation afin d'améliorer le confort thermique. 

Toutefois, ce dispositif ne s'applique pas dans les secteurs sauvegardés ou sur des immeubles protégés au titre du patrimoine, et ce afin de préserver la qualité architecturale, urbaine et paysagère du lieu. Pour ces immeubles, il existe toutefois une alternative à l'isolation massive ordinaire : l'enduit à caractère isolant. Appliqué sur une épaisseur de 3 à 8cm, disposé à l'intérieur comme à l'extérieur, il permet d'obtenir une résistance thermique équivalente à 10cm d'isolant, tout en préservant les décors des façades remarquables.

Consulter le cahier de recommandations sur l'isolation en bâti ancien

Quelques exemples "avant/après"

Quai Perrière avant
Quai Perrière après
Rue Thiers avant
Rue Thiers après
Rue Vauban avant
Rue Vauban après

Contact

Service Valorisation Patrimoniale - Direction de l'Urbanisme et de l'Aménagement
04 76 76 36 81