Nicolas Hubert - Cie Epiderme

Nicolas Hubert - Cie Epiderme

Durant deux saisons (2019 > 2021), Nicolas Hubert sera artiste associé aux Théâtre[s] de Grenoble, pour une résidence autour de trois axes forts :

- Création (visibilité de la création de la saison en cours / résidence de travail pour la création à venir)

- Diffusion (reprise d’une pièce significative du répertoire de la compagnie)

- Médiation (temps dédiés à la transmission, la pédagogie, la sensibilisation, la rencontre de publics de tous âges et tous horizons...)

Plusieurs rendez-vous vous attendent cette saison :

Toucher pas touché [ne pas se jeter sur la voie publique] (création hors plateaux 2019 - première à Grenoble) - En partenariat avec le festival "Merci, Bonsoir" #5 (association Mix'Arts)

- samedi 10 septembre 2019, place Saint André, en face du Théâtre Municipal, 18h

Métaphormose(s) (création 2007)

Reprise de la pièce douze ans après sa création au Théâtre de Poche :

- jeudi 7 et vendredi 8 novembre 2019, au Théâtre de Poche, 20h30

 Monsterclass : stage ouvert aux danseur·euse·s, musicien·ne·s, comédien·ne·s, circassien·ne·s (...), professionnel·le·s ou en voie de professionnalisation, donné par Nicolas Hubert (chorégraphe, danseur) et Camille Perrin (musicien, clown).

Il s’agira de revisiter des outils du processus de création de Métaphormose(s) : travailler le corps et le son comme matériaux en transformation, détourner des objets (notamment lumineux ou sonores) dans des mises en formes archaïques, creuser l’animalité, l’étrangeté, la dérision...

- Stage du 30 mars au 2 avril au Théâtre Prémol / Renseignements et inscriptions : cie@cie-epiderme.fr

 Cours ouverts épidermiques (niveau pro ou pré-pro) : en résidence, une compagnie ça s’échauffe, alors pourquoi ne pas faire profiter les danseurs·euses alentours de ce temps commun de mise en corps, durant ces périodes de résidence ? Renseignements et inscriptions : cie@cie-epiderme.fr

Fenêtres ouvertes sur travaux en cours (venir voir, venir faire) : durant ces périodes de création, la compagnie invitera différents publics, notamment  le jeune public, écoles primaires, collégiens et lycéens (…), pour donner à voir des étapes de travail et échanger autour du processus de création.

Des ateliers de pratiques leur seront également proposés, en lien avec la pièce DIY qui met en jeu les codes et outils du théâtre (à construire, déconstruire, démonter, remonter…).

Les théâtres s’exposent : pendant les périodes de résidence, les théâtres occupés deviendront aussi des lieux d’exposition. Surprises….

Pascale Chollet