Les défis de la transition

Défi #1 : je recycle mes piles usagées en les déposant dans un lieu de collecte

Les piles contiennent des métaux lourds (mercure, zinc, plomb, cadmium) en grandes quantités, connus pour être dangereux pour la santé et pour l’environnement. Une pile au mercure jetée dans la nature suffit pour contaminer 1 m3 de terre et 1000 m3 d’eau pendant 50 ans ! Pourtant, les piles sont facilement recyclables ! À partir d’une tonne de piles, on extrait jusqu’à 600 kg de matériaux réutilisables pour la fabrication d'objets métalliques (vélos, quincaillerie, etc.).

Vous souhaitez en savoir plus ?

Pourquoi je trie mes déchets, Article Gre.mag

Défi #2 : je m'engage dans une association

Les thématiques les plus représentées en Isère sont :

  • La culture (24,3 %)
  • Le sport (18,8 %)
  • Les associations de types "Amicales" et d'entraide (11,8 %)

À Grenoble, on dénombre environ 5 000 associations ; de quoi trouver votre bonheur pour donner votre temps de manière désintéressée et devenir un citoyen actif !

En plus de contribuer à nouer des relations humaines solides, l'implication bénévole permet de vivre plus heureux et en meilleure santé : c'est une étude de la Harvard Medical School qui le dit !

Défi #3 : je recycle mes bouteilles en verre

Le verre est recyclable à l'infini !

En le recyclant, on évite l'utilisation de grandes quantités d'eau et les dépenses en CO2 liées à l'extraction et à la transformation de matières premières.

Les bons gestes :

  • Le verre alimentaire (bocaux, bouteilles...) est à jeter dans les poubelles de tri.
  • Mais les vitres, les plateaux du micro-onde, les assiettes en céramique... subissent des traitements chimiques qui les rendent impropres au recyclage. Vous pouvez les déposer dans une décharge.

Défi #4 : je choisis les modes de transports doux

Les transports doux caractérisent tous les modes de transports sans moteurs, qui ne génèrent pas de pollution ou de gaz à effet de serre (la marche, le vélo, la trottinette…) Grenoble et son agglomération sont réputées pour la pratique du vélo.

La métropole compte plus de 450 km de pistes cyclables, ce qui en fait un des réseaux les plus denses de France.

Il faut dire que la topographie des lieux nous avantage : Grenoble est la ville la plus plate de France ! Les rues piétonnes s'étendent quant à elles sur 22km ce qui représente 10% de voies interdites aux voitures.

Défi #5 : je fais mes courses chez un producteur local

Comme l'affirmait Hippocrate, "l'alimentation est la première des médecines" ! Alors autant choisir les bons aliments !

On dénombre 235 exploitants dans la région grenobloise, pour une surface agricole de 8 200 ha, soit 15 % de la surface de l’agglomération !

1 exploitant sur 2 pratique la vente directe, et vous pouvez également les retrouver sur les étals d'un des 40 marchés bio et/ou de producteurs de la métropole.

Vous doutez encore ? Voici 5 bonnes raisons de devenir locavore :

  1.  vous faites des économies en ne payant pas les marges des distributeurs,
  2.  vous limitez votre empreinte carbone grâce à une agriculture de saison et de plus petites distances d'acheminement,
  3.  vous générez moins de plastiques car souvent les produits locaux s'achètent en vrac, sans emballages,
  4.  vous maîtrisez mieux votre budget courses car vous n'êtes pas soumis à la tentation des nombreuses promotions des supermarchés,
  5.  vous savez d'où viennent les produits que vous consommez et pouvez connaître leur mode de production pour opter le plus sain.

Plus d'information sur le site de la Métropole :

Contacts des producteurs locaux

Défi #6 : je me rends dans trois des espaces de jardinage de l'initiative Jardinons nos Rues

Envie de jardiner sur le domaine public ? Faites-en la demande !

Avec Jardinons nos rues, la Ville de Grenoble met à votre disposition des espaces de jardinage sur le domaine public.

 Repérez l'un des 83 spots de l'agglomération sur cette carte.  

A noter : si votre projet prévoit une végétalisation de façade, la Ville peut vous verser une subvention pour couvrir une partie de vos dépenses d’installation de treillis pour plantes grimpantes.

Défi #7 : je dépose les affaires dont je ne me sers plus dans une GreBox

Les Grebox sont issues du Budget Participatif 2017.

Au nombre de 4, ces zones de gratuité vous permettent de déposer toutes sortes d'objets dont vous ne vous servez plus. D'autres citoyens, curieux ou dans le besoin, peuvent alors les récupérer pour leur donner une seconde vie.

Un dispositif respectueux de notre planète, qui nourrit le lien entre les habitants !

Retrouvez les Grebox à travers Grenoble :

  • Île Verte : 3 avenue Maréchal Randon
  • Chorier-Berriat : 25 rue de New-York
  • Capuche : 145 rue de Stalingrad
  • Vigny-Musset : 3 rue Alfred de Musset

Plus d'informations sur l'article du Gre.mag :

Grebox, un projet du budget participatif 2017