Cie Des Gentils

La cie des Gentils s'est formée sur les bancs du conservatoire de Grenoble il y a 13 ans ; avec la même envie d'un théâtre libre, populaire, poétique, fou, sombre parfois, généreux et toujours festif. Son travail s'appuie sur l'imaginaire collectif et questionne le monde d'aujourd'hui, à la recherche de ce qui nous rassemble. Elle propose une esthétique foisonnante faite de bric et de broc et basée sur la réutilisation de matières et d'objets dans un joyeux bazar, qui peut se déployer à l'improviste et s'inviter dans les interstices du quotidien. Le tout empreint de références communes (musicales, mythologiques) et qui se manifeste sous une multitude de formes singulières en salle ou dans des lieux atypiques.

Comment voyez-vous votre association avec le TMG sur 3 ans ?

« Après deux millénaires d'absence, des figures bien esquintées de la mythologie grecque tentent de retrouver une place dans notre société, tant bien que mal... Le projet, qui a commencé à voir le jour la saison précédente, se décline dans une multitude de formes : installation, cabaret, bal, déambulation, visites guidées, joutes artistiques et réunion intimiste... Poser ses bagages et prendre le temps de construire ce Mythologinarium, voilà donc la ligne directrice de ces trois ans avec le TMG. »

Qu'allez-vous proposer pour cette 1ère saison ?

« Des répétitions et rencontres « bord de scène » aux ateliers et spectacles interactifs, chez les Gentils on aime faire travailler le spectateur ! Cette saison vous aurez l'occasion de découvrir notre univers foisonnant : avec notre dernière création finalisée Les (pas tant) petits caraoquets (de conserve) ; puis en assistant et participant à nos tentatives artistiques Le contre-chant des sirènes et spectacles en rodage Panique ! et Le Panthéon de Pythie. De belles occasions de se rencontrer ! »

Quelques dates clefs

2006 : Premiers spectacles et apparition du nom des « Gentils » au festival Textes en l'Air (Saint-Antoine-l'Abbaye) pour désigner la compagnie
2012 : Création d'un cabaret sur une remorque de tracteur La Carriole Fantasque de Monsieur Vivaldi et d'une forme déambulatoire dans les coulisses des théâtres Les Envers du Décor
2013 : Adaptation en salle de La Carriole Fantasque de Monsieur Vivaldi en coproduction au Théâtre Nouvelle Génération de Lyon et première tournée.
2014 : Création de Et que vive la reine et de ses formes dérivées
2016 : Création du Carnaval des somnambules
2018 : Création de Les (pas tant) Petits Caraoquets (de conserve)
2020 : Lancement d'un cycle de création Mythologinarium, projet protéiforme autour de figures mythologiques

Les rendez-vous en 2022-2023

Création

- Le contre-chant des sirènes stage et sortie de résidence participative SAM 25 FÉV - THÉÂTRE 145
- Panique ! VEN 2 et SAM 3 JUIN - THÉÂTRE DE POCHE

Spectacles

- Le Panthéon de Pythie dans le cadre du lancement de saison SAM 10 SEP – GRAND THÉÂTRE
- Les (pas tant) Petits Caraoquets (de conserve) JEU 13 OCT - GRAND THÉÂTRE

Actions culturelles

- Les Mardis d'Hector MAR 11 OCT, MAR 21 FÉV, MAR 25 AVR, MAR 23 MAI