Émilie Le Roux - Les Veilleurs [Compagnie théâtrale]

La compagnie défend des textes d'auteurs dont les démarches d'écriture portent en elles une dimension poétique et une dimension politique au sens large du terme.

« La cie voit le jour en septembre 2007. Nos créations se construisent au fil de nos rencontres avec les habitants sur les territoires où nous nous installons. Nous mettons en scène des textes majoritairement théâtraux et contemporains et nous aimons nous adresser à l'enfant comme à l'adulte. Nous alternons les grandes et les petites formes artistiques, celles qui nécessitent la boîte noire des salles de spectacle et celles qui peuvent se jouer directement dans les salles des fêtes et les salles de classe. Nous aimons les textes qui nous permettent de regarder le monde autrement et d'engager ou d'ouvrir une discussion. Nous aimons l'idée que le théâtre soit un lieu de la pensée et un lieu de rassemblement. La convivialité y est essentielle. Dans notre travail, le texte n'est jamais prétexte à un acte théâtral, il en est l'essence même. Nos partis pris dramaturgiques se font dans le détail des mots, dans l'ombre et dans la lumière. Nous privilégions des propositions scénographiques sobres et épurées. Au fil des années, la musique et la danse sont venues métisser nos créations laissant une plus grande place à l'évocation. Nous cherchons à ouvrir des espaces symboliques dans lesquels la langue peut résonner ; des espaces qui mettent en tension les corps et permettent aux drames de se raconter. »

Comment voyez-vous votre association avec le TMG sur 3 ans ?

« Nous voyons cette association comme une possibilité réjouissante d'investir des espaces grenoblois que nous ne connaissons pas encore ; comme la possibilité de retrouver des habitués mais aussi de rencontrer des inconnus et de partager avec eux, autour d'une œuvre artistique, un moment de convivialité et de pensée. Nous voulons profiter de cette résidence « à domicile » pour nous déplacer dans nos habitudes et inventer de nouvelles formes de création. »

Qu'allez-vous proposer pour cette 1ère saison ?

« Nous commencerons par nous installer quelques semaines au théâtre de Poche pour un laboratoire de création. Tous les trois jours, nous ouvrirons les portes de nos répétitions pour partager avec qui voudra venir, un verre, quelque chose à manger et un état des lieux de nos avancées artistiques. Plus tard dans la saison, nous proposerons un spectacle de notre répertoire – une occasion de faire de nouvelles rencontres et d'inventer le projet que nous préparerons pour septembre 2023 : une histoire de fête à inventer ensemble... »

Quelques dates clefs

2013/2014 : Cycle « Boys'n'girls » programme de spectacles, lectures et de rencontres autour de la question de la construction des identités féminines et masculines au sein duquel a été créé Tabataba
2015 : Première création participative, intergénérationnelle et interdisciplinaire qui questionnait la nécessité ou non de l'action collective Allez, Allez, Allons
2016-2018 : Cycle « passer et demeurer » programme de spectacles et de rencontres autour des questions liées aux migrations internationales et à l'immigration au sein duquel a été créé La Migration des canards
2019 : Deuxième création participative, intergénérationnelle et interdisciplinaire qui questionnait les mécanismes de notre société contemporaine Et tout ce qui est faisable sera fait
2020 : Mise en scène de La Morsure de l'âne de Nathalie Papin, coproduit par et joué à la MC2: Grenoble en 2021

Les rendez-vous en 2022-2023

Création

- Vous avez bien 5 mn ? et Que faire du temps qu'il nous reste ? dans le cadre du lancement de saison SAM 10 SEP – JARDIN DE VILLE
- « Être inadapté-es au monde » résidence de recherche DU LUN 12 SEP AU SAM 8 OCT - THÉÂTRE DE POCHE

Spectacles

- La Migration des canards JEU 12 ET VEN 13 JAN – GRAND THÉÂTRE

Actions culturelles

- Les Mardis d'Hector MAR 4 OCT, MAR 10 JAN, MAR 7 MARS
- Des rencontres après chacune des représentations et d'autres rendez-vous à découvrir au fil de la saison !

Artiste invité par Émilie Le Roux

- Les leçons impertinentes # 1 L'amour en mots – par Zou – Cie Le Thyase MAR 13 DÉC – THÉÂTRE DE POCHE
- Le retour des rois d'Iran – le jour où j'ai fêté mes 40 ans à Téhéran d'Olivier Villanove MAR 9 MAI – THÉÂTRE DE POCHE