/ / Interpellation et votation d’initiative citoyenne

Interpellation et votation d’initiative citoyenne

Suite au recours préfectoral engagé à la demande du Gouvernement, le Tribunal administratif de Grenoble annule le dispositif de votation d’initiative citoyenne porté par la Ville de Grenoble depuis 2016. Pourtant, c’est grâce à cet outil que la Ville de Grenoble a reçu, en 2017, le prix de la participation et de la concertation.
Ce dispositif permettait la tenue d’un débat en Conseil municipal pour les pétitions ayant reçu plus de 2 000 signatures. Suite à ce débat, le Maire pouvait alors proposer de mettre en œuvre l’initiative citoyenne ou de la soumettre à l'avis des Grenoblois dans le cadre d'une votation citoyenne organisée par la Ville au moins une fois par an.