Inauguration de l’école maternelle Florence Arthaud

Inauguration de l’école maternelle Florence Arthaud

Vie institutionnelle

Publié le 18/11/2019

A l’emplacement de l’ancienne école privée Saint-Bruno, l’école Florence Arthaud accueille depuis la rentrée 2019, 4 classes maternelles, 2 cours arborées et un restaurant scolaire. Le choix s’est porté sur une réhabilitation afin de garder l’identité patrimoniale du bâti de l’ancienne école privée Saint-Bruno.

La rénovation complète de l'école située en plein cœur d’îlot a permis de conserver l’implantation privilégiée des bâtiments d’origine pour assurer des qualités optimales d’accueil et de vie pour les élèves et le personnel.

La Ville de Grenoble a proposé plusieurs réunions publiques, des ateliers de concertation et des temps de travail avec les habitant-es et la communauté éducative.

Les objectifs :

  • Une rénovation sobre et fonctionnelle
  • Des mises aux normes nécessaires
  • La remise en service de l’école
  • L’aménagement de salles de classes spacieuses
  • La création d’un restaurant scolaire avec office à l’intérieur du bâtiment existant.
  • L’aménagement de sanitaires accessibles depuis l’intérieur
  • L’installation d’un ascenseur
  • La mise au propre des espaces
  • Le remplacement des équipements vétustes

Les aménagements concrets :

  • La création d’un couloir de circulation sur la façade ouest pour permettre une meilleure gestion des flux
  • Des classes positionnées en façade pour un meilleur éclairage naturel
  • La végétalisation des extérieurs
  • La création d’un porche d’entrée convivial
  • Le traitement des murs mitoyens (enduits)

L’école a été nommée en hommage à la navigatrice Florence Arthaud.

Née le 28 octobre 1957 à Boulogne-Billancourt et morte le 9 mars 2015 à Villa Castelli en Argentine, elle est la fille de Jacques Arthaud, directeur de la maison d’édition grenobloise du même nom.

Surnommée « la petite fiancée de l’Atlantique », elle était une des plus célèbres navigatrices françaises, première femme victorieuse de la Route du Rhum, en 1992. Elle perd la vie dans un accident d’hélicoptère en Argentine, alors qu’elle participe au tournage d’une émission de téléréalité en compagnie d’autres sportives et sportifs français.

Elle est la seule sportive avec Marielle Goitschel à obtenir, à deux reprises (en 1978 et 1990), le Prix Monique Berlioux de l’Académie des sports, récompensant la meilleure performance féminine sportive de l’année. Après Brest (digue), Paris (quai), Les Sables d’Olonne et Carnon-Plages (rues), Grenoble a décidé de lui dédier sa nouvelle école.

Pour choisir le nom de cette nouvelle école, les Grenoblois-es ont été invité-es à faire des propositions, qui ont été étudiées par la Commission de Dénomination de la Ville. La sélection de différents noms a fait l’objet d’un travail pédagogique avec les écoles voisines.

Enfin, le choix du nom définitif a été délibéré en Conseil Municipal.