Lutte contre les violences faites aux personnes

Ville solidaire

Publié le 06/11/2020

Du 25 novembre : journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes jusqu’au 10 décembre 2020 : journée internationale des droits humains, le Palais des sports de Grenoble s‘illumine en orange.
Depuis 2014, la couleur orange a été choisie par l’ONU pour symboliser l’activisme qui entoure ces deux dates.
La Ville de Grenoble et l’association Soroptimist se joignent à cette action commune « d’oranger le monde ».

Vous êtes victime de violence ou témoin de violence ?

  • Contactez les Urgences : le 17 et le 114 (SMS) 24h/24 7/7j

    Une équipe de répartiteurs déclenche l’intervention des services de police et ou de gendarmerie en lien avec le SAMU…

  • Ecoute-prise en charge : 39-19 (9h-19h en période de COVID 19)
    Numéro d’appel pour les femmes victimes de toutes formes de violences sexuelles, conjugales, mutilations sexuelles féminines, mariages forcés ou de harcèlement, ainsi qu’à leur entourage et aux professionnels concernés. Une équipe d’écoutants oriente vers les acteurs locaux pour une prise de relais rapide si nécessaire : sur Grenoble deux acteurs majeurs en matière de prise en charge : MILENA/ RIALTO

  • Accueil téléphonique de Solidarité Femmes Miléna
    04 76 40 50 10 – de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h
    Des entretiens avec des psychologues, travailleur-ses sociaux et infirmier-es peuvent être proposés par téléphone.

    Accueil téléphonique de Rialto – SOS femmes 38
    04 76 40 50 10 – de 9h à 12h et de 14h à 17h

  • Hébergement d’urgence, un seul numéro le 115

  • Dispositif national d’appel pour les auteurs de violences : 08 019 019 11 du lundi au dimanche 9h-19h, une équipe d’écoutant-es spécialistes de la prise en charge des auteurs de violences. Des solutions d’hébergement temporaire, dans des centres ou bien en chambre d’hôtel semblent possibles.
  • Enfance maltraitée : un seul numéro le 119 ( le 17 pour les situations de violences sur mineurs). Service d’accueil et d’écoute sur les situations de mineurs maltraités ou en situation de maltraitance 24/24h.
    Transmission des situations aux services du Département pour instruction.

  • Contre la maltraitance des personnes âgées et/ou handicapées : 39 77

Devant la montée des violences intra-familiales en période de confinement, la ville de Grenoble renforce les dispositifs existants :

  • Un travail avec les associations : une recherche active de nouveaux logements à mettre à disposition des victimes de violences conjugales.

Alain Fischer