Transition écologique en cours

Transitions

Publié le 16/03/2021

Les 10 et 11 avril aura lieu à Grenoble la deuxième édition de l’événement, riche de conférences, ateliers et spectacles. Une démarche à rayonnement national.

Inspirée du modèle international des conférences sur le climat, la COP2 rassemble l'ensemble des parties prenantes du monde universitaire autour des enjeux écologiques.

«C'est une démarche ambitieuse et nouvelle qui a vocation à aider les établissements d'enseignement supérieur à agir pour la transition écologique», explique Manon Bérend, en service civique pour l'association grenobloise.

Parmi les grandes thématiques traitées, on trouve la formation des étudiant-es et des enseignant-es aux enjeux écologiques, l'intermodalité, la consommation, le campus de demain ou encore l'innovation responsable. Par groupes de travail, les 60 établissements supérieurs engagés s'affairent à l'élaboration de recommandations et de propositions communes. Celles-ci seront rédigées à l'issue de six séances de deux heures chacune.

Lors de ces séances, les groupes de travail choisissent 3 axes parmi les huit proposés par la COP. «Les résultats de ces séances donneront lieu à une synthèse, L'Accord de Grenoble, qui portera sur l'écologie plus largement», précise Quentin Taupin, en service civique pour la COP2 étudiante.

En attendant un soutien politique, notamment du Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et le Ministère de la Transition écologique et solidaire.

Par Auriane Poillet