Pour opérer la redirection écologique faut-il désinnover ?

Sylvain Frappat - Ville de Grenoble

Les recherches actuelles en redirection écologique mettent l’accent sur la difficulté des organisations du secteur de l’innovation et des technologies à bien intégrer les logiques de soutenabilité forte, voire la capacité de notre planète à accueillir de nouveaux produits ou équipements (objets connectés, véhicules autonomes, etc.).

Faut-il parler de désinnovation ? Peut-on nous abstraire des « clichés » de l’innovation et du management dont nous serions prisonniers ? Comment penser notre dépendance à des infrastructures et des technologies dont la durabilité est, au contraire, faible ? Enfin, comment envisager une politique en matière de technologie, si possible démocratique ?

Samedi 03 avril de 14h à 15h30 - TOUT PUBLIC

Lien Zoom de visionnage