La crise sanitaire : ni une épidémie, ni une pandémie, mais une "syndémie"

Et si la crise sanitaire que nous traversons ne s’expliquait pas seulement par la dangerosité du SARS-CoV-2 ou de ses variants mais par la vulnérabilité des organismes qu’ils infectent ?

Plus de 70 % des infections émergentes apparues au cours des 40 dernières années sont des zoonoses, autrement dit des maladies infectieuses animales transmises à l’être humain, parmi lesquelles le Sars-CoV-2, le virus à l’origine de la Covid-19.
La biodiversité, massivement détruite par l’activité humaine, ne joue plus son rôle protecteur et le dégel du pergélisol lié au dérèglement climatique pourrait à terme libérer des virus inconnus.
Si la naissance des zoonoses apparaît liée à la biodiversité, les conditions de leur développement procèdent d’une part de la mondialisation des échanges, d’autre part de la fragilisation des populations engendrée par les maladies chroniques.
La pandémie de Covid-19 a en effet révélé la vulnérabilité particulière de celles et ceux qui souffraient d’affections sous-jacentes : cancers, obésité, diabète, maladies cardiovasculaires et respiratoires, troubles du comportement, maladies neurodégénératives...
C’est pourquoi la revue médicale internationale de référence The Lancet évoquait en septembre 2020, concernant la Covid-19, une « syndémie » plus qu’une épidémie ou qu’une pandémie, à savoir l’entrelacement de problèmes de santé qui se renforcent mutuellement les uns les autres et portent atteinte à la santé globale de la personne.

Avec :

  • André Cicolella, toxicologue, président du Réseau Environnement Santé.
  • Alice Desbiolles, médecin de santé publique, auteure de « L’éco-anxiété, vivre sereinement dans un monde abîmé »
  • Heidrun Fammler, CEO de l’ONG BEF (Baltic Environmental Forum), cheffe de file de Non-Haz-City (Villes sans substances toxiques)
  • Albert Levy, Architecte, Urbaniste, pour un focus "ville urbanisme santé"
  • Agnès Maurin, Fondatrice de la Ligue contre l’Obésité
  • Yann Voituron, Chercheur au CNRS, co-auteur d’un article sur la « syndémie »
  • Marie Thibaud, Responsable du Collectif Stop aux Cancers de nos Enfants.
  • Pierre-André Juven, adjoint urbanisme et santé à la Ville de Grenoble : animateur du webinaire

English Program

La table ronde en direct