Ça pince ou ça frappe !

Concerts

Pïano, Laurence Garcin
Clavecin, Alice Baudoin

Ce n’était pas la faute à Voltaire qui qualifiait le piano-forte d’« instrument de chaudronnier ». Ni celle à Diderot qui s’imagina clavecin lui-même dans un improbable dialogue avec D’Alembert. Le facteur Tobias Schmidt ayant contribué au succès de la guillotine, le clavecin n’eut pas ses cordes tranchées par les révolutionnaires ; il n’en fut pas moins brûlé sur la place publique au terme d’un procès remporté de mains de maître par un piano-forte bien installé dans le Petit-Trianon de Marie-Antoinette... Rejouons alors le match : faux-frères jumelés par un traître clavier, clavecin et piano se mesurent sur le terrain de la sensibilité et de la puissance, sur leur capacité à danser, fuguer, peindre paysages et portraits. Cordes pincées ou cordes frappées ? En compagnie de Rameau, Bach et Scarlatti, voyons si la victoire est encore promise au cadet malgré le retour en force de l’aîné...

Gratuit, réservation obligatoire, uniquement par mail :
reservation@conservatoire-grenoble.fr

- Afin de respecter les normes sanitaires en vigueur, une place vous sera attribuée à votre arrivée dans la salle de spectacle, permettant aux groupes constitués et familles d’être assis côte à côte mais séparés par une place vide des autres groupes ou familles.

- Le port du masque, à partir de 11 ans, ainsi que le lavage de main au gel hydro alcoolique sont obligatoires de l’entrée à la sortie du Conservatoire notamment dans la salle Stekel.

- Nous vous remercions par avance de votre ponctualité, aucun placement ne sera effectué une fois le concert commencé.

Salle Stekel

1

6 Chemin de Gordes
38100 Grenoble