J'aimerais beaucoup vous voir samedi ou dimanche prochain

Théâtre 145
  • Samedi 3 avril - 15h00

Sortie de résidence

 

 

 

PASCALE HENRY
COMPAGNIE LES VOISINS DU DESSOUS

« Résistance n’est qu’espérance » René Char

La compagnie s’installera au mois de mars au Théâtre 145 pour travailler. Un peu en dehors des conditions habituelles qui scandent la vie d’une compagnie, ce temps de résidence sera consacré à un travail de recherche avec des complices de la compagnie et quelques invités.

Rare moment que celui de pouvoir chercher les formes, les matières visuelles, sensorielles, textuelles qui pourraient traduire ce que le désir cherche à saisir. Cette résidence imaginée avec le TMG au temps où les théâtres étaient ouverts au public, se voulait être un espace de création et de rencontre, une sorte de conversation entre le travail de plateau et le regard du public sur ce monde à traduire qui allait nous occuper, ce monde aussi inacceptable dans sa violence, son injustice, sa propension destructrice que pourvoyeur de beautés à débusquer au-delà des ravages.

Cette conversation étroite avec le public désormais impossible, nous avons imaginé de la maintenir autrement en demandant au public de nous écrire à partir d’une série de questions proposées à leur regard.

Autant de matière sensible que nous écouterons pour la joindre à notre travail de recherche autour des images, des textes, des compositions en mesure de traduire sensiblement ce qui se cache, souffre, se révolte, s’endort, se perd, surgit de notre humanité derrière ce quotidien à traverser.

Ce pourra être le début d’un spectacle à venir mais au-delà de l’objet final ou du « produit fini qui circulera ou pas sur le marché », nous chercherons sans autre but que de trouver une traduction à ce qui nous étreint, à ce qui gronde, à ce qui se tait.

« DEVANT ta timidité nous crions ces obscénités, nous hurlons ces blasphèmes, que toi, pusillanime, murmure seul dans le noir » Mina Loy

Des amis photographes auront habillé les vitrines du théâtre d’images qui reflètent encore autrement ce qui va nous rassembler, donnant sur la rue le signe que ces lieux désertés sont encore habités.

Un invité, Olivier Neveux, professeur d’histoire et d’esthétique du théâtre viendra nous rejoindre en fin de résidence pour éclairer d’une autre façon encore cette réalité qui demande à être démasquée, lue, subjectivée.

Tarif

Gratuit

PLURIDISCIPLINAIRE
Entrée libre

 

Mise en scène et en rencontre Pascale Henry

Avec les actrices et acteurs Julien Anselmino, Marie Bonnet, Marie-Sohna Condé, Galla Naccache-Gauthier

et la participation des élèves du conservatoire d’art dramatique de Grenoble

Le musicien Laurent Buisson

La lumière Céline Fontaine

Le scénographe Michel Rose

Les photographes et vidéastes Jean-Pierre Maurin, Stéphanie Nelson, Denis Vedelago, Mylène ViJette

Un invité Olivier Neveux, Professeur d’histoire et d’esthétique du théâtre à l’ENS de Lyon et membre de l’unité mixte de recherche 5317 ( IHRIM). Il est notamment l’auteur de "Politiques du spectateur : les enjeux du théâtre politique actuel" (2013) et tout dernièrement de "Contre le théâtre politique", éditions La Fabrique.

Conception Pascale Henry / Production Les Voisins du dessous / Coproduction Théâtre municipal de Grenoble