Et si en plus il n'y a personne

Théâtre de poche
  • Samedi 24 avril - 20h00
  • Mercredi 28 avril - 20h00

"Lorsqu’on trace le mot “sacré”, c’est toujours au bord du vide. Il vaut mieux qu’aucune croyance ne remplisse ce mot.
Il vaut mieux qu’il reste vide. Tant qu’il reste vide, il se réécrit." Y. Haenel

HÉLÈNE GRATET ET ALAIN KLINGLER

 

Après avoir consacré un spectacle aux chansons écrites par des écrivain-es, Alain Klingler et Hélène Gratet se sont donnés une nouvelle mission: convoquer des chansons et des poèmes pour questionner ce que l’on appelle le sacré. Si ce mot peut surprendre ou faire peur, pas d’inquiétude: il ne s’agira ni de rire de la religion ni de porter sur elle un regard critique. Chercher la transcendance sans adhésion à aucun dogme, mais dans la présence, dans la rencontre, dans les sons, entre les mots... avec gravité et légèreté comme le chante Alain Souchon « Tant d’angélus, qui résonnent... et si en plus, il n’y a personne... » Tel est le défi lancé par ces deux interprètes.
Pour ce faire, il et elle ont plongé tant dans les textes de Louise Labbé que dans ceux de Rûmî, Maeterlinck, ou de Charles Baudelaire, il et elle ont chanté autant avec Léo Ferré et Brigitte Fontaine qu’avec Philippe Katerine, Sœur Sourire et Jean-Louis Murat, entre autres... Il et elle ont cheminé avec des mystiques de tous bords et des compositeur-rices inspiré-es.
Les deux artistes nous convient à une balade musicale dans le temps et dans les styles, mêlant avec brio et complicité chanson et littérature.

RESIDENCE DE CREATION du 9 au 13 février et du 20 au 23 avril au Théâtre de Poche

Réservation en ligne

Tarif

disponible à partir de mi-juillet

TOUR DE CHANTS
Durée : 1h20

Avec Hélène Gratet (chant et lecture) et Alain Klingler (chant et piano)

Regard extérieur Christophe Roussel || Production AD LIBITUM | Soutiens Conseil Départemental de l’Isère – Ville de Grenoble.