Pour une concertation sur les tarifs de stationnement

Proposition : Nous demandons à la Ville de Grenoble d’abroger la délibération relative à la tarification du stationnement mis à l’ordre du jour du conseil municipal du 20 juin 2016. Cette abrogation doit permettre de mettre en œuvre l’engagement n°49* de campagne de la majorité municipale : mise en place d’un véritable « diagnostic partagé » conduisant à l'élaboration de « plusieurs solutions » qui seront soumises à une véritable « consultation ».

* « ENGAGEMENT n°49 : AMÉLIORER LE STATIONNEMENT DES RÉSIDENTS (…). Nous réunirons les acteurs économiques et les unions de commerçants, les associations environnementales et d’usagers des transports, les unions de quartiers et les conseils citoyens afin d’établir un diagnostic partagé sur l’état du stationnement à Grenoble. Ce diagnostic permettra d’identifier les solutions qui seront soumises à consultation. » (in « 120 engagements pour Grenoble » liste Une ville pour tous, élections municipales de mars 2014).

Informations

Collectif/Association : Comité de Liaison des Unions de Quartier

Email de contact : contact@cluq-grenoble.org

Signatures électroniques : 854

Signatures papier : 1759 au 01/09/2016

La pétition est cloturée, il n'est plus possible de signer

Informations Ville de Grenoble

Depuis la mise en place du dispositif en mars 2016, cette pétition est la première à obtenir les 2000 signatures nécessaires.
Elle a été présentée et débattue au Conseil municipal du 26 septembre. Le maire a alors souhaité la soumettre au vote de tous les Grenoblois.

6 678 Grenoblois se sont prononcés sur la votation citoyenne (10-15 octobre 2016) issue de la pétition sur l'évolution des tarifs de stationnement. La pétition n'atteint donc pas les 20 000 voix majoritaires nécessaires pour être mise en oeuvre.

Oui : 4 515 voix (66%)
Non : 2 079 voix (31%)
Blanc : 190 voix (3%)