Surveillance de la pollution électromagnétique

Numérique

01

2021

Description

 

Doter la Ville de stations fixes et mobiles pour surveiller la pollution électromagnétique, tout comme on le fait déjà pour l'air et l'eau.

Les mesures seront accessibles en ligne en temps utile et l'usager pourra signaler des lieux de mesure

 

 

 

Nous sommes tous confrontés à la pollution électromagnétique artificielle, qui ne cesse d’augmenter dans nos villes. 

 

Dans le récent rapport sur la 5G, l’agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) recommande de « mettre en place un programme de surveillance de l’exposition aux champs électromagnétiques afin de suivre les niveaux d’exposition actuels et futurs notamment dans des situations où la 5G se superposera aux signaux 3G/4G pré-existants » (saisine 2019-SA-0006, Mars 2021, p. 202). 

 

Notre projet consiste à doter la ville d’un nombre de stations fixes et permanentes pour observer en temps-réel la pollution électromagnétique à laquelle nous sommes exposés, tout comme cela a déjà fait pour la pollution de l’air, de l’eau, etc. Cet observatoire permettra de cartographier les variations et les points chauds d’exposition aux champs électromagnétiques, notamment à proximité des antennes relais, de façon à pouvoir alerter les autorités compétentes de façon préventive.

 

La pollution électromagnétique est très hétérogène dans le temps et dans l'espace. Par exemple, dans les bâtiments, elle se concentre souvent dans les étages élevés en raison de la localisation des antennes. L’observatoire sera alors complété par des stations mobiles (ballons aérostatiques) pour mesurer ponctuellement et précisément l’exposition autour des habitations et des lieux publics. 

 

Cet observatoire se veut indépendant et disponible en ligne pour toute la population, qui à tout moment pourra accéder aux mesures et s'inscrire pour recevoir des alertes.

 

Acteurs du projet :

·        La ville : fournit le support logistique et matériel nécessaire à la réalisation des stations de mesure fixes et mobiles ; fournit la logistique pour la récolte, l’archivage et la consultation des données issues de l’observatoire par le biais d’un site web ; identifie et fournit les lieux d’implantation des stations fixes.

·        Citoyens impliqués : gèrent la conception des stations de mesure dans le but de minimiser le coût ; gèrent le maintien des stations et la mesure de la station mobile pendant la durée du projet ; veillent à la pérennisation de l’observatoire.

·        Tous citoyens : bénéficient de l’accès public aux données issues de l’observatoire (mesures, relevés chronologiques, alertes, …) ; signalent via le site web les sites candidats aux mesures mobiles (information de proximité).

Informations

Par Marco

Projet Soumis au vote

75000

Partout dans la ville