Haie champêtre au Verger Aventure

Nature en ville

2021

Résumé

A la demande du porteur de projet, ce projet a été retiré de cette 7ème Edition.

Description

Présentation

 Faute de mesures drastiques et immédiates, il y a presque une chance sur deux d'atteindre le seuil de 1,5°C de hausse des températures d'ici 4 ans (!) selon le GIEC. Le réchauffement climatique pourrait entraîner « progressivement, des conséquences graves, pendant des siècles, et parfois irréversibles ». ( « Dérèglement climatique : l’humanité à l’aube de retombées cataclysmiques, alerte le GIEC » Le Monde / AFP. )Il y a urgence. Nous nous devons par tous les moyens même les plus modestes d'aider la nature à s'adapter en recréant des haies, et en reboisant avec des essences résilientes, partout où c'est possible.

Le projet

Le projet consiste en la plantation d'une haie champêtre en " L" inversé sur les 3/4 de la largeur du jardin (42m), côté Rue du Repos, se prolongeant le long du grillage de sécurité du déversoir côté halle de tennis couvert (63m). Parallèlement, l'autre côté planté d'arbres fruitiers, est délimité par une clôture privée sur muret sur toute la longueur du terrain. La vue reste largement ouverte au Nord-Est. Ce projet s'inspire directement de l’appel "Communes à Croquer" (https://communesacroquer.fr/) et des réalisations de la commune de Mareuil-sur-Arnon (Cher), qui associe les habitants à son projet environnemental. On s'efforcera de respecter les recommandations du label "Végétal Local".

 Qu'est-ce qu'une haie champêtre ?

 La haie champêtre ou haie mélangée ou encore haie mixte se compose de végétaux et d'arbustes endémiques, adaptés au sol et au climat de la région.Elle associe des arbustes caducs (pour les ¾) et persistants (pas plus de ¼). La diversité des espèces permet de garder la haie dense et bien garnie de bas en haut. Certaines espèces ont en effet tendance à s’étaler, d’autres à monter. La haie champêtre est très résistante aux maladies, et d'un entretien minimal.La haie champêtre est un refuge des auxiliaires (insectes, oiseaux, petite faune) garants de la sauvegarde de la biodiversité.•

 La biodiversité, mot clé du projet

 Nos choix se portent donc sur l' aubépine monogyne, le cerisier de Sainte-Lucie, le charme, le chêne pédonculé, le cormier, le cornouiller sanguin, l'églantier, le fusain d’Europe, le merisier, le nerprun purgatif, le noisetier, le noyer, l'orme champêtre, le poirier sauvage, le pommier sauvage, le prunellier, le sureau noir, le troène et la viorne lantane.

Simple rang ou double rang ?

Le double rang est suggéré côté rue du Repos... Plus robuste au vent, il offre plus de bien-être aux visiteurs (occultation visuelle de la voirie, moins de poussières...), et fournit un refuge plus sûr à ses petits occupants permanents !

 

 

 

 

 

Informations

Par Jean-Marc

Projet Non retenu au forum des idées

Verger Aventure - Rue du Repos
Grenoble