Invité-es

Ada Colau, marraine de la Biennale

Ada Colau est mairesse de Barcelone depuis 2015. L'avocate, attentive au droit au logement, a décidé de réduire la circulation automobile dans sa ville, de revitaliser les quartiers et de développer la participation directe pour impliquer la population dans les processus de décision de la ville.

Bruno Latour, parrain de la Biennale

Sociologue, anthropologue et philosophe des sciences de renommée internationale, Bruno Latour fait l'honneur d'être le parrain de l'événement. Il sera notamment présent lors de la séance d'ouverture plénière.

©Fabio Seixo

> LIRE LA SUITE

Elles et ils soutiennent la Biennale !

 

Nathan Méténier

©Jean-Sébastien Faure

Depuis huit mois, Nathan Méténier, Grenoblois de 21 ans, accompagne bénévolement l'ONU (Organisation des Nations Unies) dans sa stratégie climat, aux côtés de six autres jeunes issu-es du monde entier.

Lire la suite

Frans Timmermans

©DR

Frans Timmermans est commissaire européen chargé du Green Deal et de la lutte contre le changement climatique. Il est aussi un ancien ministre néerlandais.

 

 

Brigitte Gothiere

Brigitte Gothiere est cofondatrice de l'association L214, association de protection animale créée en 2008. Une femme inspirante sur la question du bien-être animal.

Leila Mustapha

Leila Mustapha est mairesse de Raqqa, au Nord-Est Syrien. Elle a pris les rênes d'une ville qui était aux mains de Daech, et met en place des projets de transition, dans un contexte de forte résilience.

Léonore Moncond'Huy

©Sébastien Laval

Elue conseillère régionale de la région Nouvelle-Aquitaine en décembre 2015, elle est élue maire de la Ville de Poitiers en juillet 2020. Elle interviendra en plénière d'ouverture.

Mayra Mendoza

©DR

Mayra Mendoza est la première femme mairesse de Quilmes, la ville la plus dense d'Argentine. Icône d'une génération pro IVG, ouvertement bisexuelle, elle est une militante infatigable des droits humains.

Matthieu Ricard

©Jon Schmidt
Penseur, philosophe, auteur, photographe, Matthieu Ricard est connu pour ses collaborations à plusieurs programmes de recherches en neurosciences sur les effets de l'entraînement de l'esprit et de la méditation.

Manon Bérend

©DR

Manon Bérend travaille en service civique au sein de l'association grenobloise à rayonnement national COP étudiante. La deuxième édition de l'événement se tiendra les 10 et 11 avril dans la capitale des Alpes. La co-organisatrice de la COP2 étudiante interviendra lors de la plénière d'ouverture de la Biennale.

Lire la suite

Thomas Kufen

Depuis 2015, Thomas Kufen est maire de Essen. Ancienne place forte de l'industrie du charbon et de la sidérurgie, cette commune allemande a engagé un virage à 180° avec un programme de dépollution des cours d'eau et de création d'espaces verts. En 2017, elle a été élue Capitale verte européenne. Thomas Kufen prendra la parole lors de la plénière d'ouverture.

Virginiju Sinkevičius

Virginiju Sinkevičius est nommé Commissaire européen à l'environnement en 2019 à l'âge de 28 ans. Le lituanien devient alors le plus jeune homme politique à occuper ce poste. Il lancera officiellement la 3e Biennale des Villes en transition lors de la plénière d'ouverture, aux côtés de Maud Wadelec, Conseillère municipale déléguée au Réseau des villes en transition.

André Cicollela

©DR

Chimiste, toxicologue et spécialiste des risques sanitaires, André Cicollela est aussi président du Réseau environnement santé qui a pour objectif de mettre la santé environnementale au cœur des politiques publiques. Il parlera d'espoir lors de la plénière de clôture à suivre en ligne.

Armand Beouinde

©Auriane Poillet

Capitale du Burkina Faso, Ouagadougou est jumelée avec la capitale des Alpes. Un parc grenoblois porte d'ailleurs son nom. Son maire, Armand Beouinde sera présent lors de la plénière de clôture de la 3e Biennale des Villes en transition.

Jeanne Barseghian

©DR

Juriste spécialisée en droit de l'environnement, Jeanne Barseghian a été élue maire de Strasbourg en 2020. Elle a déclaré la ville alsacienne en «état d'urgence climatique» dès le premier Conseil municipal. La 3e Biennale des Villes en transition lui donne la parole lors de sa plénière d'ouverture aux côtés de Mayra Mendoza et Armand Beouinde.

Bochra Manaï

©DR

Commissaire à la lutte contre le racisme et la discrimination systémiques à la Ville de Montréal, elle interviendra le dimanche 4 avril à 16h lors de la conférence « Quelle politique pour promouvoir le vivre-ensemble, l'expérience de Montréal ? ».

Waly Dia

Humoriste, Waly Dia est originaire de Grenoble. A partir de septembre 2020, il obtient une chronique hebdomadaire dans l'émission Par Jupiter sur France Inter. Il sera le parrain des Master Class du projet Emergences 7 qui se tiendra pendant la Biennale, mobilisant plus d'une centaine de jeunes grenoblois-es.

Susan Brown

Susan Brown est mairesse d'Oxford en Angleterre depuis février 2018. Oxford est jumelée avec Grenoble depuis 1988.

Johanna Rolland

Johanna Rolland est mairesse de Nantes, première ville française à être élue Capitale verte européenne, et présidente de Nantes Métropole. Pour elle, l'essentiel est le collectif.

Alexia Barrier

Alexia Barrier est une navigatrice et skippeuse professionnelle. Elle s'est lancée en 2020 dans son premier Vendée Globe, un tour du monde à la voile en solitaire et sans assistance.

Nijmegen - Capitale verte européenne 2018

Nijmegen (Pays-Bas) est un bel exemple de ville ayant réussi le pari de la transition écologique. « Nous travaillons dur depuis longtemps pour que la municipalité de Nijmegen soit plus durable. Notre objectif est de rendre la ville climatiquement neutre d'ici 2045 » résume Hubert Bruls, maire de Nijmegen depuis 2012. C'est notamment grâce à sa gestion des mobilités douces, sa gestion de l'eau et ses initiatives en matière d'économie circulaire que cette ville de 176 000 habitants se distingue.

Miguel Pinto Luz

Miguel Pinto Luz est maire de Cascais et vice-président de l'entité régionale du tourisme de Lisbonne : «L'enjeu primordial est l'adaptation donc nous sommes présents et prêts pour s'adapter et innover !»

Les villes invitées

Tout comme les éditions précédentes, la Biennale aura une forte dimension européenne et internationale. Les invité-es n'auront pas la possibilité de venir physiquement à Grenoble, mais nous aurons la chance et le plaisir d'avoir de nombreuses interventions et participations.