Optimisation de la consommation d'eau de la ville de Grenoble

Economie

2019

Description

Pourquoi ?

Comme nous le savons tous, l’eau nous est vitale et précieuse. Nous l’utilisons aujourd’hui à travers de nombreuses applications (consommation domestique, industrie, source d’énergie, loisirs...). Préserver l’eau tout en conciliant ses usages et les besoins du milieu naturel est un enjeu d’intérêt général.

Ce projet a donc deux buts distincts :

- réduire la facture d’eau ; d’après la Smegreg, un employé de bureau consomme environ 30 à 50 litres par jour, dans un hôpital c’est 150 m3 par an par lit et 4 m3 par an par élève de collège.
- adopter une consommation responsable et raisonnable ; nous assistons désemparés à l’amenuisement de nos rivières et de nos lacs (le dernier exemple en date est la cote du lac d’Annecy, normalement aux alentours de 80 cm, qui avait chuté à 13 cm, son niveau le plus bas depuis 1947).

 

Pour qui et comment ?

Les infrastructures visées par ce projet sont les bâtiments publics les plus “gourmands” en eau c’est-à-dire les gymnases, les écoles et universités mais encore la mairie et les maisons de retraite.
Les moyens que nous proposons sont simples et faciles à mettre en œuvre :
- installation de mitigeurs sur les robinets et lavabo ; ils permettent un réglage plus rapide de la température de l’eau et donc de faire des économies. D’après l’ALEC, ils représentent jusqu’à 64 m3 d’économies d’eau (1).
- installation de réducteurs de débit (mousseurs) ; ils permettent de réduire le débit à la sortie du robinet en mélangeant l’eau à l’air. Grâce à leur pose, il est possible de faire environ 17 m3 d’économies d’eau (1).
- installation de réducteurs de pression

Mais nous avons également d’autres idées pour optimiser notre consommation en eau ! Cela passe par la collecte de l’eau de pluie pour le nettoyage des voiries au lieu d’utiliser l’eau traitée des nappes phréatiques (5 litres par mètre linéaire nettoyé) ou encore au paillage des bacs à fleurs de la ville pour éviter l’évaporation de l’eau après arrosage.

 

(1) Source de l’ALEC (Agence Locale de l’Energie et du Climat) pour un foyer de 3 personnes sur un an

Informations

Par Noémie DAVID

Projet Non retenu au forum des idées

Tout Grenoble