menu contenu rechercher
mer. 28 sept. 2016 | | Dégagé 10.8° / 25.2° | air Indice de pollution : 4/10 | accès MonGrenoble S'identifier Créer un compte

Budget participatif : les projets soumis au vote

Dans le cadre du budget participatif, plus de 150 projets ont été proposés par les Grenoblois. Après une séance de travail au mois de juin, les porteurs de projets et les citoyens en ont retenu une trentaine. Après l'instruction par les services municipaux durant l'été, 19 projets sont proposés aux choix des Grenoblois.

Catégorie "Petits projets"

Projets estimés à moins de 100 000 euros. Estimation qui sera vérifiée lors de l'instruction pendant l'été.

1 - Un poulailler partagé en ville

Voir l'image en grand

Localisation : Quartier Abry.
Porteur de projet : Aïcha.
Descriptif : Dynamiser le quartier et proposer une récupération des restes alimentaires par le biais de l'installation d'un poulailler. Véritable projet écologique et social, ce poulailler expérimental sera géré par les habitants du quartier.
Budget : 3 000 €

2 - Lieu d'accueil et d'écoute pour les jeunes

Voir l'image en grand

Localisation : Quartier Alliés.
Porteur de projet : Association Le Refuge.
Descriptif : Permettre aux jeunes victimes d'homophobie et de transphobie d'avoir un lieu d'écoute et d'hébergement d'urgence à Grenoble. Le projet consiste à rénover un appartement qui sera ensuite géré par l'association le Refuge.
Budget : 90 000 €

3 - Des aménagements sur le Marché de l'Estacade

Voir l'image en grand

Localisation : Pont de l'Estacade.
Porteur de projet : Olivier.
Descriptif : Améliorer le confort des usagers du marché par des extensions de trottoirs et l'installation d'arceaux vélos au croisement avec la rue Nicolas Chorier. Expérimenter la piétonisation temporaire de la rue Joseph Rey, le samedi et le dimanche, en concertation avec les commerçants et les riverains.
Budget : 95 000 €

4 - Du végétal sur des murs d'écoles et des toitures d'immeubles

Voir l'image en grand

Localisation : Quatre écoles publiques et deux immeubles répartis dans la ville.
Porteur de projet : Farid et Samuel.
Descriptif : Améliorer le cadre de vie des Grenoblois et embellir la ville grâce à la
végétalisation. Introduire du végétal sur des murs d'écoles en menant une démarche pédagogique avec les écoliers et expérimenter la végétalisation de toitures d'immeubles d'habitation pour l'agrément ou le jardinage.
Budget : 95 000 €

5 - Berges de l'Isère : site d'escalade de faible hauteur et continuité du chemin

Voir l'image en grand

Localisation : Quai de France et Berges de l'Isère.
Porteur de projet : Stéphane, Olivier.
Descriptif : Créer un site d'escalade accessible, y compris aux débutants, sur le Quai de France. Améliorer la continuité du chemin le long de l'Isère, en aménageant les passages délicats, depuis les quais jusqu'à Saint-Martin-d'Hères.
Projets réalisables sous réserve de l'obtention des autorisations nécessaires.
Budget : 99 000 €

6 - Equiper L'Echoppe, magasin solidaire

Voir l'image en grand

Localisation : Quartier Teisseire, rue Georges Monteyer.
Porteur de projet : Diaconat Protestant et Association Humanitaire Musulmane.
Descriptif : Renouveler le matériel et le mobilier de l'Echoppe, magasin solidaire, pour améliorer l'accueil des familles. L'Echoppe est un lieu d'accompagnement alimentaire qui apporte de l'aide aux personnes en situation de précarité.
Budget : 20 000 €

7 - Jardin Pixel

Voir l'image en grand

Localisation : Site internet à créer.
Porteur de projet : Quentin.
Descriptif : Créer un site internet qui recense les parcelles publiques de terrain disponible. Cet outil permettra aux Grenoblois volontaires de proposer et de trouver un espace à entretenir, embellir ou à jardiner.
Budget : 5 000 €

8 - Aménagement des abords de l'école Nicolas Chorier

Voir l'image en grand

Localisation : Quartier Berriat-St Bruno, Ecole Elémentaire Nicolas Chorier.
Porteur de projet : Jacob, pour le Conseil Local des Parents d'élèves FCPE.
Descriptif : Améliorer la sécurité des enfants et assurer un meilleur équilibre entre les différents usages de l'espace public par la création d'un parvis devant l'entrée de l'école et le réaménagement du carrefour routier.
Budget : 90 000 €

9 - Des voiles d'ombrage à Grenoble

Voir l'image en grand

Localisation : Une dizaine de lieux répartis dans la ville.
Porteur de projet : Elsa.
Descriptif : Pendant l'été, protéger du soleil différents lieux de convivialité (aires de jeux, bancs publics, etc.) en installant des voiles d'ombrage colorés dans la ville.
Budget : 70 000 €

10 - Un théâtre de plein air

Voir l'image en grand

Localisation : Parc Bachelard (Parc des Champs-Elysées).
Porteur de projet : Stéphane, en collaboration avec l'Association culturelle « Le Prunier Sauvage »
Descriptif : Créer un lieu de plein air dédié aux Arts et à la Culture, dans le Parc Bachelard. Le théâtre de verdure pourra accueillir pièces de théâtre, spectacles d'arts visuels ou concerts acoustiques...
Budget : 65 000 €

11 - Du ping-pong dans les parcs

Voir l'image en grand

Localisation : Dans les parcs de la ville.
Porteur de projet : Bastien.
Descriptif : Favoriser la pratique du ping-pong en installant une dizaine de tables dans plusieurs parcs de la ville. Ces équipements permettront à tous de pratiquer une activité sportive ludique et bon enfant.
Budget : 25 000 €

12 - Expérimenter des garages à vélos collectifs

Voir l'image en grand

Localisation : Trois garages à répartir dans la ville.
Porteur de projet : Hervé.
Descriptif : Expérimenter, comme Londres, la mise en place de garages à vélos fermés sur l'espace public, sur abonnement. Ils permettront de stationner les vélos en extérieur des immeubles et ceci en toute sécurité.
Budget : 15 000 €

13 - Toilettes publiques place Notre-Dame

Voir l'image en grand

Localisation : Place Notre-Dame.
Porteur de projet : Michel.
Descriptif : Dans ce secteur très fréquenté, y compris en soirée, installer des toilettes publiques Place Notre Dame et expérimenter un système de pare-urine Place des Tilleuls.
Budget : 85 000 €

14 - Améliorer la sécurité et le confort des cyclistes

Voir l'image en grand

Localisation : Grenoble.
Porteur de projet : Antoine.
Descriptif : Expérimenter de nouveaux marquages au sol plus prononcés - notamment dans les contresens cyclables - et des arceaux vélos munis d'un câble d'accroche. Ce projet viendra compléter les initiatives déjà portées par la Ville et la Métropole afin d'accompagner le développement du vélo.
Budget : 25 000 €

15 - Espace sportif et fours à pain collectifs

Voir l'image en grand

Localisation : Quartier Villeneuve, Parc Jean Verlhac.
Porteur de projet : La Régie de quartier Villeneuve-Village Olympique et le Collectif « Animation Villeneuve ».
Descriptif : Créer un lieu convivial et sportif dans le parc comprenant des blocs d'escalade, des modules de musculation urbaine et un espace de pique-nique (tables et barbecues). Valoriser les savoir-faire et les échanges interculturels par la réalisation de deux fours à pain avec les habitants.
Budget : 90 000 €

16 - Aménagements transitoires aux abords de l'Esplanade

Voir l'image en grand

Localisation : Esplanade.
Porteur de projet : Renaud.
Descriptif : En attendant la réalisation du projet urbain sur le quartier, proposer un aménagement sur l'Esplanade pour améliorer les déplacements (cheminement vélos/piétons le long du Bd Esplanade, dépose minute co-voiturage, arrêt de bus, stationnement vélos...).
Budget : 65 000 €

Catégorie "Gros projets"

Projets estimés à plus de 100 000 euros et moins de 400 000 euros. Estimation qui sera vérifiée lors de l'instruction pendant l'été.

17 - Skatepark et espace convivial à proximité de l'Isère

Voir l'image en grand

Localisation : A proximité des berges de l'Isère.
Porteur de projet : Margot, Torii, Félix, Yoan, Jérôme.
Descriptif : Créer un équipement en extérieur (structure de type " bowl ") dédié à la pratique du skate, du roller, de la trottinette... Ce nouvel équipement sportif permettra aux passionnés de se retrouver dans un lieu adapté. Aménager, à proximité, un espace convivial avec arbres fruitiers, mare naturelle et espace de pique-nique (tables et barbecues).
Budget : 400 000 €

18 - Améliorer le square de la place Saint-Bruno

Voir l'image en grand

Localisation : Square de la Place Saint-Bruno.
Porteur de projet : Joëlle, au nom du collectif Saint-Bruno Citoyen.
Descriptif : Embellir et aménager le square pour le plus grand nombre, avec notamment une structure de jeux pour les enfants. Le projet sera mené en concertation avec les acteurs du quartier.
Budget : 250 000 €

19 - Embellir et créer un espace collectif à La Magnanerie

Voir l'image en grand

Localisation : Quartier de l'Ile Verte.
Porteur de projet : Gilles, au nom d'un collectif d'habitants de l'Ile Verte
Descriptif : Créer un lieu participatif, ouvert, évolutif... par l'aménagement de la salle de la Magnanerie, la réalisation d'un four à pain en extérieur, la création d'un atelier de réparation des jardinières collectives... en lien avec les activités associatives existantes.
Budget : 200 000 €

Pourquoi, des 30 projets sélectionnés à la Ruche aux Projets, 10 ne sont pas présentés au vote ?

Les 30 projets retenus lors de la Ruche au Projets du 20 juin dernier, ont été étudiés et instruits pendant l'été pour s'assurer de leur faisabilité, leur coût et leur comptabilité avec le règlement du budget participatif. Cette phase d'instruction a permis des temps d'échanges entre les porteurs et les services de la Ville et de la Métropole. Au final, 19 projets entrent dans le cadre du budget participatif, mais 11 projets n'y rentrent pas et ne seront donc pas proposés au vote des grenoblois.

Le retrait de ces projets est motivé par les raisons suivantes :

1. Coût > à 400 000€

Le projet de « Salle sourde pour les groupes musicaux» : Ce projet visait l'insonorisation d'une salle afin de permettre à plusieurs ensembles musicaux (fanfares, batuk...) de pratiquer. Le montant de l'aménagement et de l'insonorisation d'un local s'est révélé largement supérieur à 400 000€.

Le projet associatif dans l'Orangerie : Ce projet de réhabilitation et de rénovation de l'Orangerie pour en faire un lieu associatif d'expression citoyenne et d'échanges de savoirs, a fait apparaître un coût d'investissement nettement supérieur à 400 000€.

2. Mode de gestion et dépenses de fonctionnement > à 5%

Le projet de « pigeonnier contraceptif » : Ce projet visait l'installation de pigeonnier dans plusieurs secteurs de la ville afin de réguler ces populations d'oiseaux. Le mode de gestion proposé impliquait la prise en charge de ces pigeonniers par la Ville de Grenoble. Or les frais de fonctionnement induits par une gestion municipale sont supérieurs à 5%/an du montant d'investissement.

Le projet « Caravane Grenoble Ville Propre » : Ce projet avait vocation à permettre des campagnes de sensibilisation à la propreté urbaine et aux bonnes pratiques par le biais d'ateliers auprès des enfants et des jeunes (dans les écoles, les MJC...). Ce projet reposait uniquement sur des dépenses de fonctionnement : prêts de matériels, de véhicules, etc.

Le projet de création d'un « réseau internet destiné à organiser des projets collaboratifs entre voisins » : Ce projet avait comme objectif la création d'un site internet permettant la mise en réseau des grenoblois pour les encourager à réaliser des projets à l'échelle d'un immeuble ou d'un quartier. Les modes de gestion envisagés n'apportent pas toutes les garanties nécessaires, notamment juridiques.

3. Autres motifs

Le projet de « Boîte itinérantes » : Abandon du projet pour cause de déménagement du porteur.

Le projet « De l'art pour embellir la ville » : Ce projet avait vocation à installer des œuvres d'art sur l'espace public dans la ville. Ce projet s'est avéré être un projet riche et complexe nécessitant un temps long pour en vérifier la faisabilité tant juridique que technique, les modalités de mise en œuvre (notamment nécessité de fédérer un collectif d'artistes) et par conséquent pour définir le budget à y affecter. Ainsi, suite à l'instruction estivale il n'a pas été possible, en l'état, de mettre ce projet au vote.

Le projet de bibliothèque à la Caserne de Bonne : Aucun lieu n'étant disponible, il n'a pas été possible de mettre en œuvre ce projet. L'un des critères du budget participatif stipule en effet que les projets ne doivent pas nécessiter l'acquisition d'un local.

Le projet de lieu de « co-working entre étudiants » : Le projet a évolué pendant l'été en « Fabrique des projets » et, par conséquent, il n'a pas pu être instruit dans les temps pour affiner les modes de gestion, trouver un local....

Végétaliser le Cours Berriat. Le projet consistait à végétaliser le cours Berriat pour augmenter le confort climatique et embellir cet axe urbain. Or il s’est avéré que la Métropole envisage à moyen terme de réaménager le cours de façade à façade. La préoccupation de végétalisation est naturellement prévue au futur projet mais dans une temporalité qui n’est donc pas celle du Budget Participatif 2015. C’est donc pour des raisons de calendrier que ce projet n’est pas soumis à la sélection des Grenoblois.

A savoir

Deux projets issus de la Ruche aux Projets ont fusionné pendant l'instruction estivale. L'instruction a en effet mis en évidence leurs points communs. Il s'agit des projets « Immeubles végétalisés » porté par Samuel et « Création de murs végétaux » porté par Farid. Cette fusion a abouti au projet «4 - Du végétal sur des murs d'écoles et sur des toitures d'immeubles »