/ / / / / Signalisation des ganteries par des mains gantées

Signalisation des ganteries par des mains gantées

Patrimoine

Les ganteries grenobloises sont le dernier vestige d'une fabrication de gant de cuir qui a été la plus importante au monde en qualité et en quantité avec 18 millions de paires de gants produites annuellement. Bien que l’activité ait pratiquement disparu, Grenoble reste inégalée en matière de ganterie, seuls les bâtiments et quelques collections de gants et outils en témoignent aujourd’hui.

L’idée serait de marquer les anciennes fabriques de gants avec une main gantée sur laquelle serait inscrit le nom de la(les) ganterie(s) ayant été en activité dans le bâtiment. Un QR code permettrait d’accéder par internet à une fiche historique sur la ganterie, l'interface doit permettre d'alimenter les fiches avec des témoignages des habitants. La signalisation pourra être mise au sol ou sur un poteau (ou peut-être sur le bâtiment si autorisation). Un poteau pourrait être fonctionnel pour attacher un vélo.

L’intérêt étant de rendre visibles les anciennes ganteries qui sont souvent de simples immeubles d’habitation ou des ateliers reconvertis en appartements, bureaux ou en espace collectif. Il en existe environ 200 dans la ville, elles sont principalement réparties dans les quartiers Saint-Laurent, Hyper-centre, Notre-Dame, Mutualité, Championnet, Aigle et Berriat Saint-Bruno. Dans ces quartiers chaque habitant ignore souvent qu’il vit à proximité et parfois même, dans une ganterie. Certains ont connu ces entreprises, il serait intéressant d’obtenir des témoignages par une interface utilisateur (web, appli). 

Pratiquement chaque rue de Grenoble deviendrait un musée à ciel ouvert dans l’ancienne capitale mondiale du gant.


Informations

Thématique : Patrimoine

Dépositaire : Jean-Marc

Etat : Publié