Héritage de l’année

Evaluation participative

Cette évaluation a été coportée par les trois collectivités locales (Ville de Grenoble, Grenoble-Alpes-Métropole, Département). Elle a conduit à interroger un panel d'habitant.e.s, les partenaires organisateurs d'événements ou porteurs de défis (associations, entreprises, institutions publiques), ainsi que les agent.e.s et les élu.e .s des collectivités porteuses et de l'Agence Grenoble Capitale Verte européenne 2022, au travers d'entretiens, de questionnaires et d'ateliers.

Du grain à moudre pour la suite

Dans une première partie, le rapport tente de tirer un bilan factuel de ce qui s'est produit en 2022, en présentant les éléments positifs, les réussites, comme les points d'achoppement, les difficultés et les échecs rencontrés au cours de l'année. L'objectif était de tirer des enseignements utiles pour le territoire comme pour la Commission européenne et les futures Capitales Vertes de l'Europe, sur les suites à donner en matière de dispositifs et d'outils d'accompagnement aux changements individuels et collectifs, et en matière de dynamique partenariale.

Un bilan mois par mois

Dans la deuxième partie, le rapport présente l'année mois par mois, correspondant aux douze thématiques de la transition environnementale et sociale. A partir d'un état des lieux des dynamiques en cours sur le territoire et les grands enjeux, il est montré en quoi les actions 2022 y ont répondu, et quelques défis et événements sont donnés en illustration.

L'actualisation des indicateurs socio-environnementaux sur chaque thématique permet d'objectiver les trajectoires en cours et de poser un jalon, dans l'optique de l'évaluation à +5 ans demandée par la Commission européenne, dont l'objet sera, avec le recul nécessaire, de mieux cerner en quoi 2022 a pu constituer un moment d'amplification et d'accélération de la transition.