Suivre et améliorer la qualité de l'air

Les données sont fournies quotidiennement par Atmo Auvergne Rhône-Alpes. Les polluants surveillés, indicateurs de pollution, sont notamment : le dioxyde d’azote (émis majoritairement par le trafic routier), les particules en suspension (émises notamment par le chauffage, le trafic et l’industrie), l’ozone et le dioxyde de soufre.

Quelques recommandations en cas d'épisodes de pollution

Qu'est-ce que l'indice Atmo ?

L'indice Atmo permet d'évaluer quotidiennement la qualité de l'air dans les zones habitées. Il est un indicateur obligatoire pour les agglomérations de plus de 100.000 personnes. Son échelle varie de 1 (air très sain) à 10 (très forte pollution atmosphérique). A Grenoble, l'indice Atmo est calculé par l'association Atmo Auvergne Rhône-Alpes Air Rhône-Alpes, association agréée pour la surveillance de la qualité de l'air.

Les polluants atmosphériques de l'indice Atmo

L'indice Atmo est calculé par rapport aux concentrations de quatre polluants atmosphériques. Sont ainsi pris en compte les concentrations d'ozone (O3), de dioxyde de soufre (SO2), de dioxyde d'azote (NO2) et de particules fines (PM10). Leur valeur est exprimée en µg/m3.

En cas de dépassement des seuils réglementaires par certains polluants, Atmo Auvergne Rhône-Alpes transmet au préfet une fiche d'aide à la décision qui préconise l'activation de la procédure préfectorale adaptée à l'épisode.

Le dispositif préfectoral comprend deux niveaux :

  • le niveau d'information et de recommandations (conseils sur ses activités et déplacements)
  • le niveau d'alerte, qui entraîne des restrictions, telles que les réductions de vitesse ou la circulation différenciée, sur la base des vignettes Crit'air.

Ces seuils Information/Alerte dépendent du polluant et de la durée d'exposition.

La surveillance de la qualité de l'air

La surveillance de la qualité de l'air est réalisée par Atmo Auvergne Rhône-Alpes à partir de stations de mesure fixes et mobiles et par modélisation basée sur un ensemble de paramètres : données météorologiques, relief, occupation du sol, conditions de dispersion atmosphérique...

La Ville de Grenoble et la Métro agissent en faveur de la qualité de l’air

Actions menées en interne à la Ville de Grenoble :

  • Optimisation de la flotte de véhicules de la Ville et renouvellement pour des véhicules gaz et électriques
  • Formation à l'éco-conduite
  • Création d'une flotte de 700 vélos de service pour les agents
  • Mise en place d'un plan de mobilité avec Metromobilité
  • Déploiement du télétravail pour les agents
  • Documents de planification qui intègrent les enjeux de la qualité de l'air dans leurs plans d'action : Plan municipal de santé et Plan Climat Air Energie qui a permis à la Ville d'obtenir le label européen Cit'ergie, reconnaissance de la qualité des politiques air-énergie de la collectivité

Des vidéos d'Air Rhône Alpes pour s'informer