Connaître pour mieux protéger

La ville de Grenoble a une très bonne connaissance de la diversité de la faune et de la flore grâce à de nombreux relevés effectués depuis des années en partenariat avec la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) et l’association Gentiana. Par ailleurs, les agents des Espaces Verts assurent également ce suivi au quotidien dans les parcs et jardins ainsi qu’à la Bastille à l’aide des protocoles présentés ici.

Protocole Propage

La Ville participe au protocole national de suivi des papillons de jour Propage afin d’adapter la gestion de ses espaces verts à partir des indicateurs de présence des diverses espèces de papillons.

Pourquoi suivre avec attention l’évolution des peuplements de papillons ? Car le papillon est une espèce particulièrement sensible aux perturbations de son milieu. Une diversité et abondance de papillons est témoin d’un milieu vivant, géré avec des pratiques respectueuses de l’environnement. Une ville riche en papillons est une ville en bonne santé ! 

Le saviez-vous ?

Le jardin des plantes est riche en couleurs et fleurs, mais ce n’est pas vraiment au goût des papillons ! Certains préfèrent les herbes hautes, les lisières de bosquets et les plantes locales comme dans le parc Verlhac, d’autres adorent les plantes de milieux secs des cimetières. Le point commun entre ces milieux : une gestion naturelle qui permet la croissance des végétaux et fournit nourriture et refuge aux papillons.

En savoir plus sur les papillons de Grenoble
Aide à l'identification des papillons de jour 1/2
Aide à l'identification des papillons de jour 2/2

Suivi de la flore

Tout comme les papillons, la présence d’une flore variée en abondance est marqueur d’un écosystème en bonne santé. Des espèces patrimoniales ont été observées dans divers lieux : des orchidées à la Bastille, des nénuphars au parc Bachelard …

Grenoblois, Grenobloises, vous avez aussi la possibilité de contribuer au suivi : rendez-vous sur  https://www.faune-isere.org/