Un savoir-faire au service du végétal

Avec plus de 200ha de parcs et jardins à entretenir et sublimer, le service Espaces verts s’organise et met en œuvre une gestion adaptée à chaque lieu, pour que nature et habitants cohabitent harmonieusement.

Le service Espaces verts

Presque 200 agent-es travaillent au service Espaces verts, réparti-es en plusieurs équipes :

  • Des jardinier-es répartis en 13 équipes, en charge de l’entretien des parcs et jardins.
  • Des agent-es assurant le fonctionnement du Centre horticole.
  • Des arboristes et élagueurs en charge de l’entretien du patrimoine arboré.
  • Du personnel de bureau pour les projets transversaux : biodiversité, agriculture urbaine, suivi des travaux, communication…

La gestion écologique des espaces verts : la gestion différenciée

La gestion différenciée est le fait de catégoriser et d’affecter une fonction à chaque surface d’espace vert. Elle oriente ainsi le travail du jardinier : usage de plantes vivaces ou annuelles, fréquence de tonte, complexité des massifs floraux… Elle assure un équilibre entre accueil du public, fonction décorative, zone refuge pour la biodiversité… A chaque espace vert sa fonction !

A Grenoble, on compte 3 classes de gestion : ornementale, classique et naturelle.

 Ornementale

 Classique

 Naturelle

  •  Taille régulière
  • Massifs fleuris d'annuelles
  • Pelouse tondue (5cm)
  • Avec traitement (protection biologique)
  • Arrosage auto
  • Rosiers
  •  Taille régulière
  • Massifs fleuris d'annuelles
  • Pelouse tondue (10cm)
  • Avec traitement (protection biologique)
  • Arrosage manuel
  • Rosiers
  •  Fauche
  • Espèce locale
  • Vivaces, prairies fleuries
  • Sans traitement ni engrais organiques
  • Taille de dégage seulement
  • Sans arrosage

On rencontre bien souvent plusieurs classes de gestion dans un même parc comme par exemple au parc Paul Mistral qui regroupe les 3 classes.

Vers une gestion plus naturelle des espaces verts

A l’heure du changement climatique et de la transition écologique, la gestion des espaces verts évolue vers des pratiques toujours plus respectueuses de l’environnement et pérennes dans le temps.

Les objectifs : 

  • Rendre l’environnement urbain plus résilient, c’est-à-dire capable de mieux résister à des évènements climatiques extrêmes (sécheresses, fortes pluies)
  • Améliorer le cadre de vie des habitants et préserver leur santé en bannissant les produits phytosanitaires et en utilisant des énergies propres

C’est pourquoi la ville favorise désormais une gestion plus naturelle de ses espaces verts.

Concrètement, cela signifie :

  • Utiliser des plantes vivaces (capables de vivre plusieurs années) plutôt qu’annuelles dans les massifs fleuris.
  • Faucher, c’est-à-dire couper en laissant une bonne hauteur de végétation, plutôt que de tondre à ras sur certaines pelouses.
  • Faire pâturer certains espaces par des animaux plutôt que de tondre, comme cela se fait déjà à la Bastille et au parc Bachelard

Mais gestion naturelle ne signifie pas abandon ! Les jardiniers consacreront plus de temps à l’observation et aux relevés, pour une gestion à la carte et non plus en suivant un calendrier préétabli, parfois peu adapté aux cycles naturels de la faune et flore.

Une grande attention est portée au maintien d’espaces de loisirs pour les grenoblois, soit des espaces de loisirs tondus pour les pratiques sportives, les pique-nique…
La gestion naturelle est une autre forme d’esthétique : plus douce, plus harmonieuse et plus en cohésion avec la nature qui nous entoure.

Auriane Poillet - Ville de Grenoble

Label EcoJardin

Pour mettre en lumière la gestion écologique de ses Espaces Verts, la Ville de Grenoble s’est inscrite  dans la démarche EcoJardin, porté par Plantes & Cité. Cette labellisation repose sur le respect d’un cahier des charges précis de  150 critères sur 7 thématiques justifiant la bonne gestion écologique des espaces.

 A ce jour, 6 sites sont labellisés :

Produire localement au Centre horticole

Le Centre horticole de la Ville produit l’essentiel des fleurs plantées ensuite dans les parcs et jardins grenoblois, de la graine jusqu’à la plante ! Une production locale sans usage de produits phytosanitaires et respectueuse de l’environnement.

Le centre horticole compte 4 ha de surface, dont 2 000 m2 de serres en verre, 2 500 m2 de tunnel et 1 020 m2 de bitunnel ainsi que 520 m2 de tunnel d'ombrage pour la production. Il produit et fournit l'ensemble des fleurs, arbres et soit près de 300 000 végétaux par an, mis à disposition des équipes pour le fleurissement des massifs et la végétalisation des parcs et jardins et autres espaces publics. Il sert aussi de site d'expérimentation et de prospective pour le travail sur de nouvelles espèces, la diversification des végétaux et l'évolution des décors et pratiques. Il est également le lieu de fourniture, stockage et entretien du mobilier urbain, des jeux et des équipements et outils des équipes de quartier.

Le Centre horticole produit aussi 3,5t de légumes par an tout en bio destinés au self municipal.

 

25 personnes environ travaillent au centre horticole, dans plusieurs équipes :  

  • la production, qui produit et fournit les plantes au service
  • la décoration, produit des fleurs coupées et qui réalise et fournit les gerbes et bouquets lors de cérémonies et réceptions
  • le magasin, qui coordonne la logistique/l'intendance de toutes les fournitures nécessaires au quotidien du service
  • la mécanique qui entretient et répare tout le matériel mécanique et électrique
  • l'équipe « Prestation Intervention » qui réalise des interventions de terrain pour réparation, mise en sécurité d'aires de jeux ou mobilier urbain, entretien et pose de mobilier mais réalise aussi les jeux des aires de jeux et du mobilier