Piétonisation du quartier Sainte-Claire - Notre Dame - Antiquaires

Grenoble- Alpes Métropole et la Ville de Grenoble lancent la piétonisation du secteur à partir du 31 mai 2021, de la place Sainte-Claire, la rue du Président-Carnot, la rue Jean-François Hache, la place Notre-Dame, la rue Frédéric-Taulier, la rue Bayard, la rue de la Paix, la rue Auguste-Gaché.

L'essentiel

Un quartier rendu aux piéton-nes

Un espace public apaisé et embelli

Des commerces plus attractifs

Une nouvelle végétalisation

Des terrasses adaptées

Un mobilier urbain renouvelé

Pourquoi piétoniser ?

Plusieurs de ces rues ont fait l’objet à l’été 2020 d’une piétonisation temporaire. Cette expérimentation avait permis aux habitant-es et visiteur-euses de se réapproprier le quartier rendu aux piéton-nes.

Piétoniser c'est :

  • Améliorer le cadre de vie
  • Soutenir l’attractivité des commerces
  • Garantir un meilleur confort de circulation pour les piétonnes et les piétons

Qu'est-ce qui va changer ?

Ce projet en cours d’étude par Grenoble-Alpes Métropole et la Ville de Grenoble prévoit :

  • la rénovation des dalles
  • le retrait des panneaux de signalisation, horodateurs, potelets
  • l’installation d’arceaux vélos, de mobiliers d’assise
  • l’adaptation des terrasses
  • l’étude des potentiels de végétalisation
  • l’embellissement des espaces publics sur ce secteur patrimonial.

Le projet expliqué en vidéo

Prochaines étapes

  • Du 26 septembre à mi-décembre 2022 : travaux de reprise des branchements d’assainissement sur les rues Paix et Gaché.
  • Janvier à Février 2023 : travaux sur les réseaux de gaz des rues Paix et Gaché.
  • A partir de mars 2023 : travaux d’aménagement et d’embellissement des rues Paix et Gaché (pose du mobilier durant l’été 2023 et plantations durant l’automne 2023).

Stationnement et autorisation d'accès en véhicule

A partir du 31 mai l’accès en véhicule sera donc limité aux seuls ayants droits et le stationnement temporaire y sera conditionné à l’usage d’un « disque de stationnement » positionné de manière visible sur le parebrise du véhicule.

Liste des ayants droits pouvant prétendre l’obtention d’un droit d’accès :

  • Riverain-es disposant de la carte de stationnementpour personnes handicapées : sur leur zone d’accès,24h/24, arrêt limité à 40 mn
  • Commerçant-es : sur leur zone, 24h/24,arrêt limité à 20 mn (1 fois toutes les 3 h)
  • Riverain-es avec garage : sur leur zone d’accès,24h/24, sans droit d’arrêt sur la voie publique
  • Riverain-es sans garage : sur leur zone d’accès, du lundi au samedi de 18 h à 13 h 40, les dimanches et jours fériés 24h/24, arrêt limité à 20 mn
  • Taxis : accès toutes zones 24h/24h, arrêt limité à 20 mn
  • Livraisons : tous les matins de 6 h à 11 h 30 (sauf dimanches et jours fériés), arrêt limité à 20 mn
  • Ambulances : accès toutes zones 24h/24h arrêt limité à 1 h 30
  • Dépannages urgents, artisan-es : accès toutes zones 24h/24h, arrêt limité à 1 h 30
  • Aide à la personne : accès toutes zones 24h/24, arrêt limité à 1 h 30

Pour demander un Pass Zone Piétonne, il faut faire une demande de badge d’accès en zone piétonne à l’adresse suivante : grenoble.fr/voiespietonnes ou auprès du PARU (Pole d’Accueil Relation usagers)  04 76 63 22 80.

Infos et pièces justificatives

Pourquoi les bornes de sécurisation de la zone piétonne ne sont toujours pas installées

Le projet de piétonisation du quartier doit s'accompagner de la pose de bornes de contrôle des accès à la nouvelle zone piétonne. Sur la voirie, tout comme les feux rouges ou les panneaux de signalisation, les bornes relèvent de la compétence pleine et entière de Métropole de Grenoble. Celle-ci doit donc s'occuper de leur pose et de leur entretien. La Ville de Grenoble peut être amenée à cofinancer l'investissement et la pose selon les projets. Cela a été le cas par exemple lors du projet Cœur de Ville Cœur de Métropole entre 2017 et 2020.

Alors que la Ville et la Métropole avaient travaillé conjointement à un plan d'installation des bornes sur la piétonisation du quartier Sainte Claire-Notre Dame - Antiquaires, alors que la pose des bornes avait été annoncée aux habitant-es, la Métropole a finalement décidé unilatéralement de ne plus assumer sa compétence et sa responsabilité en la matière, et de ne plus ni financer, ni installer, ni entretenir ces bornes.

Or, les bornes sont un accessoire et une composante de la compétence Voirie, laquelle a été entièrement transférée à la Métropole.

Le Tribunal administratif de Grenoble a d'ailleurs rappelé la compétence métropolitaine en la matière dans le cadre de sa décision du 29 novembre 2021.

La Ville de Grenoble a depuis appelé la Métropole à de multiples reprises à revenir sur cette décision, sans succès jusqu'à présent.

Les documents ci-dessous en libre accès permettent à tout un chacun d'avoir accès aux documents pour retracer ces étapes.

La Ville continuera d'agir dans les prochaines semaines auprès de la Métropole afin que celle-ci assume sa compétence et que les usager-es de la zone piétonne puissent circuler en sécurité.