Apporter son aide aux animaux

Il existe, selon les situations, plusieurs façon d'apporter votre aide à la cause animal et aux animaux.

S’impliquer dans une association

De nombreuses associations de protection animale recherchent des bénévoles ou ont besoin de dons pour couvrir leurs divers frais.
Voici une liste non-exhaustive des associations de Grenoble et alentours pouvant avoir besoin de votre aide :

J’ai trouvé un chat ou un chien (vivant ou décédé), que faire ?

Si l’animal est vivant, tentez de regarder s’il est tatoué, si oui relevez le numéro et contactez l’Icad.

Si l’animal n’est pas tatoué, seul un vétérinaire peut lire sa micro-puce (ce service est gratuit chez tous les vétérinaires). Si le vétérinaire détecte une puce, il recherchera sur internet les coordonnées du propriétaire. Il ne peut pas vous les donner mais il peut le contacter.

Si l’animal n’est pas identifié il faudra alors le signaler à la fourrière métropolitaine.

Dans le cas d’un animal décédé, le signalement doit aussi être effectué auprès de la fourrière métropolitaine.

Animal sauvage trouvé blessé : que faire ?

Deux associations peuvent vous venir en aide dans ces cas-là :

La LPO isère pour les espèces d’oiseaux
Le Tichodrome pour tout autre espèce

Signaler des actes de maltraitance

Il est interdit d'exercer des mauvais traitements envers les animaux domestiques et les animaux sauvages apprivoisés ou tenus en captivité. Des sanctions pénales sont prévues en cas de mauvais traitements, d'abandon, de sévices graves et d'atteintes à la vie ou à l'intégrité de l'animal.
Les maltraitances peuvent être signalées à la police ou à la gendarmerie, aux services vétérinaires de la direction départementale de protection des populations ou à une association de protection animale.

Pour en savoir plus