Transitions énergétiques : Grenoble accélère

Face à l’urgence climatique et la crise énergétique liée à la guerre en Ukraine et à l’arrêt de plus de la moitié des réacteurs nucléaires en France, Grenoble prend de nouvelles mesures pour limiter les risques de rupture d’approvisionnement et l’envolée des factures énergétiques.

Face à la crise énergétique, quelles sont les nouvelles mesures prises par la Ville de Grenoble ?

Chauffage et climatisation 

  • Objectif 19°C dans tous les bâtiments administratifs et suppression de l'eau chaude dans tous les blocs sanitaires (éviers et lavabos).
  • Objectif 14°C dans toutes les salles de sport (15° environ aujourd'hui).
  • Limitation de la climatisation à 26°C l'été et interdiction des convecteurs électriques et climatiseurs d'appoints.
  • En phase test pour la période octobre-décembre : baisse de l'eau et de l'air à 26° dans les piscines Bulle d'O et Dauphins (27° aujourd'hui).
  • A noter :
    . Piscine Les Dauphins : la température de l'eau du bassin ludique reste inchangée à 27,5°
    . Piscine Bulle d'O : la température de l'eau du jardin aquatique est maintenue à 27,5° le mercredi après-midi
    . Piscine du Clos d'Or : pas de baisse de température.
  • Fin de l'activité bébé-nageurs à la piscine Dauphins qui nécessitait une eau à 30° environ.

Eclairage public :

  • Abaissement de la luminosité de nombreux points lumineux de la régie lumière début 2023.
  • Extinction de l'éclairage dans les parcs à l'exception des principaux cheminements.

    Les parcs concernés sont : Parc Jean Verlhac, Parc Paul Mistral, parc de l'Alliance, parc Flaubert,  La Bruyère, Square de la Dragonne, Marliave, Perrin, Waldec Rousseau, Savanne.

  • Extinction des dispositifs lumineux très consommateurs et peu efficaces le long du Tram C.
  • Extinction de l'éclairage patrimonial après 23h (contre 1h précédemment) et extinction de la Tour Perret.

Carburant :

  • Poursuite de la réduction de la flotte de véhicules municipaux et des kilomètres parcourus afin de réduire les consommations de carburants.

Mobilisation des commerces :

Accompagnement face à la précarité énergétique :

  • Mobilisation de l'ensemble des dispositifs du CCAS pour accompagner les ménages confrontés à la précarité énergétique.

Mobilisation citoyenne  :

  • Mise en place à venir d'un dispositif citoyen pour assurer le suivi de la crise énergétique.
  • Communication à destination de tous les ménages sur les enjeux liés à la crise, les bons gestes, les dispositifs d'aides, etc.) et accompagnement des associations sur les économies d'énergie.
  • Saisine du gouvernement en direct et via France Urbaine pour la mise en place d'un bouclier tarifaire et un plan d'accompagnement pour les collectivités.

Est-ce que Grenoble avait déjà déployé des actions avant cette crise ?

Grenoble est engagée de longue date pour réduire les consommations énergétiques et les émissions de gaz à effet de serre. C'est l'une des premières villes labelisées Cit'ergie Gold en 2019, aujourd'hui "Territoire engagé Air énergie climat 5 étoiles". Grenoble a aussi été choisie pour être Capitale Verte de l'Europe 2022.

Parmi les actions déjà engagées :

  • Plan Lumière adopté en 2015 pour limiter les consommations liées à l'éclairage public.
  • Nombreuses rénovations de bâtiments municipaux et d'écoles, comme au groupe scolaire Vallier avec les travaux en cours, ou prochainement à l'école des Trembles et dans les gymnases Jouhaux et Malherbe.
  • Rénovation de l'éclairage des salles de sport, dont la Halle Clemenceau.
  • Réalisation de travaux d'économie d'énergie à la Piscine Clos d'Or.
  • Actions dans les écoles dans le cadre des « Défis Écoles à Énergie positive », arrêt des équipements de réfrigération et congélation pendant les vacances scolaires, etc.
  • Déploiement de centrales solaires photovoltaïques sur les toitures des bâtiments municipaux : 11 centrales sont en fonctionnement (environ 500 kWc et 0,5 GWh produits annuellement). 2 nouvelles centrales solaires photovoltaïques vont être installées sur les toits du groupe scolaire Flaubert et de l'équipement jeunesse du secteur 6. D'autres sont en projet (Centre Communal Camille Claudel et Halle du Repos notamment).
  • Raccordement de bâtiments au chauffage urbain, ou renouvellement des chaudières les plus anciennes pour les sites ne pouvant être raccordés au chauffage urbain.
  • Installation d'équipements techniques performants comme une climatisation avec échange sur eau de nappe, des ventilations double-flux avec variation de vitesse, des pompes à débits variables...
  • Etc.

Ces actions engagées depuis 2014 permettent d'anticiper et amortir la crise énergétique aujourd'hui.

Est-ce qu'il y a d'autres pistes pour des économies d'énergie ?

Oui, des pistes sont à l'étude au Musée de Grenoble, au Centre Communal Camille Claudel, à l'Hôtel de Ville, ou encore au Centre Horticole pour une meilleure gestion des serres grâce à un ordinateur climatique.

Quel est l'objectif de la Ville en matière d'économie d'énergie ?

Grenoble a un objectif ambitieux : - 45 % de consommation énergétique entre 2005 et 2030.

Est-ce que cette démarche a déjà donné des résultats ?

  • En 2021, les consommations d’énergie ont baissé d’environ 40 % par rapport à 2005.
  • Grâce au Plan Lumière, la consommation liée à l’éclairage public a été divisée par 2 (46% d’économie d’énergie fin 2021, objectif 50% en 2023).
  • Avec le Plan École, la consommation énergétique des écoles rénovées a été divisée par 2, notamment dans les écoles Ampère, Painlevé et Elisée Chatin.
  • Depuis 2014, la consommation des véhicules de la Ville fonctionnant au diesel a diminué de 40 % et de 33 % pour les véhicules à essence.

En tant qu'habitantes et habitants, comment peut-on agir ?

Quels sont les actions et éco-gestes efficaces ?

Des actions concrètes à découvrir notamment dans le Guide "114 actions pour la planète"

Et ici : Sobriété énergétique 

J'ai des propositions, des idées, des questions sur ce sujet, où puis-je les exprimer ?

Je contacte la mairie de Grenoble 

Pour les personnes en situation de précarité énergétique, vers qui est-il possible de se tourner ?

Le CCAS peut vous accompagner.